Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) se sont inclinés (0-2) pour leur 2ème sortie à la 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations. C’était devant les Pharaons d’Egypte dans un stade International du Caire acquis à leur cause.

Si contre l’Ouganda, les Fauves Congolais ont été méconnaissables, par contre lors de ce 2ème match devant le pays organisateur, ils auront tout tenter pour le bousculer mais ont buté devant une bonne défense et ont joué de la malchance en touchant à deux reprises la barre transversale égyptien.

Ce qui est certain maintenant, les Léopards sont au bord d’une élimination prématurée comme en 2004 en Tunisie. Pour éviter cela en théorie, il faudra commencer à battre le Zimbabwe par au moins quatre buts d’écart pour effacer la différence de buts très défavorables et maintenant espérer qu’une autre sélection ne fasse pas mieux parmi les 3èmes des autres sélections.

« Nous ne saurons pas personnellement dire exactement ce que nous ressentons en ce moment parce que nous avons perdu. Il aurait fallu gagner ou ne fut-ce que prendre un point pour juger de la prestation. Nous n’avions aucune peur devant les joueurs égyptiens parce qu’ils n’ont pas quatre jambes. Nous sommes venus jouer et non nous attarder sur les noms des joueurs adverses. Pour la qualification, Dieu seul ce qui arrivera mais nous allons continuer à travailler de notre côté », a confié à FOOT.CD, Glody Ngonda, l’arrière latéral gauche de l’As V.Club.

Michel TOBO (Envoyé Spécial en Egypte)