• 1200 x 200 Livefoot.fr

Dcmp-Anges de Fatima/Charly Dopek : « Si nous sommes à Kinshasa, c’est pour prouver aux amoureux du football en Centrafrique que nous sommes capables de faire quelque chose »

Les Anges Fatima (République Centrafricaine) seront reçus ce mercredi 28 novembre par le Daring Club Motema Pembe (Dcmp). Ce sera pour le compte du tour préliminaire de la 16ème édition de la Coupe de la Confédération.

La formation centrafricaine est arrivée dans la capitale congolaise pour réaliser un match complet afin d’entrevoir le retour avec beaucoup de sérénité. L’équipe s’est correctement préparée pour affronter cette étape de la compétition. De ce côté, on a envie de montrer qu’on est ambitieux surtout avec le soutien du comité sportif de l’équipe qui fait tout pour mettre les joueurs dans les conditions qu’il faut.

« Nous sommes venus au Congo pour jouer et tout ce que nous attendons, c‘est une victoire. Nous respectons nos frères du Dcmp mais tout se passera sur le terrain. Nous sommes bien mentalement et nous sommes venus chercher un résultat. Nous avons beaucoup parlé entre nous ainsi qu’avec notre staff technique et nous sommes prêts. Si nous sommes à Kinshasa, c’est pour prouver aux amoureux du football en Centrafrique que nous sommes capables de faire quelque chose », a déclaré Charly Dopek Oulouyen (avec le bonnet sur la photo), le capitaine de cette formation.

Michel TOBO

V.Club/Matusimua sur Makusu : « Il pourra revenir sur le terrain dans les 72 heures pour de petits tests et nous verrons l’état de son évolution »

Jean-Marc Makusu Mundele n’a pas terminé le match de la finale aller de la 15ème Coupe de la Confédération, perdue par son équipe (0-3) devant les Marocains du Raja, dimanche dernier à Casablanca.

L’avant-centre de V.Club n’aura passé que 12 minutes sur le terrain avant de connaitre cette blessure sur un contact avec un adversaire. « Ils ont éliminé Makusu », a confié à FOOT.CD Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’entraîneur du club kinois, au regard de l’excès d’engagement de la part des joueurs adverses. Pour l’instant, aucun diagnostic ne peut être établi concernant cette blessure. L’équipe médicale des Dauphins Noirs s’affaire à le remettre sur pieds avant la finale retour, prévue le dimanche 2 décembre à Kinshasa.

« Il a connu une contusion musculaire à la cuisse droite suite à un coup de genou d’un adversaire. Nous avons fait la cryothérapie toute la nuit pour arrêter l’hémorragie et il s’est bien réveillé le matin. Nous allons continuer avec ce traitement mais tout dépendra de son rythme de récupération. Nous faisons tout pour qu’il soit disponible pour le match retour. Il pourra revenir sur le terrain dans les 72 heures pour de petits tests et nous verrons l’état de son évolution », a expliqué le docteur Mathieu Matusimua Mafuta, le médecin de l’AS V.Club.

Michel TOBO

Raja-V.Club (3-0)/Garrido : « Ce prochain match sera très dur et ce sera notre finale »

Le Raja de Casablanca (Maroc) s’est largement imposé (3-0) devant l’AS Vita Club (RDC), lors de la finale aller de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération.

Les « Rajaouis » ont été très conquérants et n’ont laissé aucune chance aux Congolais qui ont été ballottés dans tous les sens. Leur domination nette se concrétisera en 2ème période où ils auront fait le break en l’espace seulement de 20 minutes. Les protégés du technicien argentin Juan Garrido ont fait un pas important vers un nouveau titre continental.

«Nous parlerons plus du collectif parce que l’équipe dans l’ensemble a fait un bon match. Tout le monde a bien travaillé et notamment les joueurs. Nous avons un match la semaine prochaine où nous devons nous concentrer parce que celui-ci est déjà fini. Ce prochain match sera très dur et ce sera notre finale. Nous devons continuer de la même manière. Nous avons fait une bonne première mi-temps. C’était le même en 2ème période mais, à la différence, nous avons marqué », a confié l’entraîneur argentin du Raja de Casablanca.

Michel TOBO

Linafoot : Le premier succès dans la poche pour l’AS Dragons Bilima

L’AS Dragons Bilima s’est imposée petitement (1-0) devant le FC Lubumbashi Sport. C’était pour le compte du match remis de la 11ème journée du championnat national.

Les Monstres de Kinshasa ont attendu 12 matchs pour obtenir finalement ce premier succès de la saison, après 3 nuls et 8 défaites. C’est un résultat qui vient à point nommé et qui aura comme objectif de remonter le moral de tout un groupe qui en a énormément besoin surtout pour la 2ème partie de la saison lorsqu'il faudra chercher le maintien.

Avec cette victoire, l’AS Dragons Bilima compte maintenant 6 points et tentera bien évidemment d’enchaîner lors de la prochaine rencontre.

Michel TOBO

Raja-V.Club (3-0)/Ibenge : «Il nous a manqué cette agressivité positive pour faire un bon match »

L’As V.Club s’est inclinée (0-3) devant le Raja de Casablanca lors de la finale aller de Coupe de la Confédération.

Les Dauphins noirs de Kinshasa ont été très sérieusement malmenés par une équipe marocaine qui aura été très entreprenante dès l’entame du match. Elle n’a laissé aucune au club kinois qui a été asphyxié avec un fort pressing. Malgré le zéro à zéro de la mi-temps, V.Club n’a jamais réussi à faire son trou dans cette explication, dominée de part et d’autre alors que l’équipe a pris suffisamment le temps de préparer ce match.

« Nous n’avons pas été reconnu. Nous n’avons pas été agressifs. Nous avons cédé à tous les duels de notre adversaire. Nous avons reculé et d’habitude quand vous ne gagnez pas des duels, l’équipe qui le fait, l’emporte. Il nous a manqué cette agressivité positive pour faire un bon match. Nous avons cédé aussi à la pression des joueurs marocains et de l’entraineur qui ont influencé un tout petit peu le directeur de jeu qui a été laxiste sur certaines actions. Nous étions très bien mentalement, les joueurs avaient de l’envie ; mais nous n’avons pas compris quand le match a commencé, est-ce que c’était un souci d’appui ?nous ne savons pas. Mais nous avons remarqué une équipe du Raja très volontaire et plus astucieuse. Ils ont éliminé Makusu. Nous n’avons pas répondu à cela alors que nous aurions pu le faire et ne pas subir. Nous l’avons trop fait et fatalement quand c’est le cas, vous finissez par encaisser », a expliqué à FOOT.CD, Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’entraineur de V.Club.

Dcmp-Rangers (2-0)/Agostinelli : « Nous croyons que sur le plan tactique, nous avons fait un grand match »

Le Daring Club Motema Pembe (Dcmp) s’est imposé (2-0) devant l’Académic Club Rangers. C’était pour le compte de la 12ème journée du 24ème championnat national.

Les Immaculés ont maîtrisé leur match malgré une légère timidité dans la gestion au regard de leur entame sur le plan continental. L'entraîneur Andréa Agostinelli a laissé sur le banc Ricky Tulengi et Dago Tshibamba, les meilleurs atouts offensifs du club pour le moment. Après avoir géré, il aura fallu une accélération d’Enoch Inonga Baka, titularisé au milieu, qui s’en est allé battre Esdras Kabamba. En 2ème mi-temps, sur une action presque similaire mais, sur le côté, Junior Mbele fera le break pour son équipe et confirmera ce succès qui permet au Dcmp de consolider sa 2ème place avec 23 points.

« Nous savions que nous allions jouer contre une forte équipe. Mes joueurs ont bien répondu par rapport à ce que je leur avais demandé. Nous méritons notre victoire et nous tenons à féliciter les joueurs de Rangers pour le championnat qu’ils sont en train de réaliser et, bien entendu, leur entraîneur. Nous étions sereins. Nous savons que c’est une équipe difficile à manœuvrer mais nous étions confiants à l’idée de faire un grand match. Nous avons dit aux joueurs qu’il fallait gagner ce match pour que nous soyons moralement au point pour notre entrée en Coupe d’Afrique, le mercredi (contre les Anges de Fatima de la République Centrafricaine)... Nous savons de cette équipe qu'elle se créée beaucoup d’occasions mais qui en concède moins. C’était le cas lors de ce match. Notre adversaire ne s’est pas créé beaucoup d’opportunités. Nous croyons que sur le plan tactique, nous avons fait un grand match », s’est satisfait Andréa Agostinelli, le technicien italien du Dcmp.

Finale CAF-C2 : Un autre rendez-vous avec l’histoire pour V.Club

L’AS Vita Club dispute la finale aller de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération contre le club marocain du Raja. Ce sera ce dimanche 25 novembre à 20h00' au complexe sportif Mohammed V, à Casablanca.

Les Dauphins Noirs de Kinshasa ont pris suffisamment leur temps pour préparer cette confrontation afin d’être prêts. « Il ne faut rien laisser au hasard », déclarait Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’entraîneur parlant de l’importance primordiale de cette explication. Tout le monde a encore en tête la désillusion de 2014 avec cette finale perdue face aux Algériens de l’Entente Sportive de Sétif et, bien évidemment, personne n’a envie de revivre cela. D’où le sérieux mis par le comité de direction de l’équipe vert et noir en donnant les moyens de préparation nécessaires pour ne pas rater cet autre « rendez-vous avec l’histoire ».

Sur le plan sportif, ce seront des retrouvailles entre les deux clubs, issus du groupe A des 8èmes de finale de la même compétition. Un ascendant psychologique pour la formation kinoise qui avait réussi à prendre un point, à l'aller, au Maroc et trois, au retour, à Kinshasa. Mais cependant les matchs se suivent mais ne se ressemblent pas. Il faudra donc garder sa lucidité tout au long de la partie. L’AS V.Club, un peu comme Mazembe il y a quelques temps, réussit plutôt bien aux formations du nord du continent qui ne les met plus en difficultés comme ce fût le cas auparavant. Il faudra surfer ce « capital confiance » pour faire un bon résultat pour cette 1ère manche et venir terminer le boulot à Kinshasa, le dimanche 2 décembre.

Michel TOBO

Ligue 1 : Malango inscrit un doublé, Mazembe renoue avec la victoire

Le Tout Puissant Mazembe a eu raison (2-1), ce samedi 24 novembre de l’Olympique Club Muungano de Bukavu au stade de l’Unité de Goma (Nord-Kivu). C’était à l’occasion de la 2ème journée remise du championnat national de football, Ligue 1.

Le Tout Puissant Mazembe a ouvert le score dès la 8ème minute par l'entremise de son buteur maison, Ben Malango sur une passe de Jackson Muleka . C’est sur ce score (1-0) que les deux clubs ont regagné les vestiaires. De retour de la pause, c’est toujours Ben Malango qui va doubler la marque pour les corbeaux lushois, avant que Jacques Abedi ne réduise la marque pour l’OC Muungano.

Cette victoire de Mazembe intervient après avoir connu son tout premier revers dans cette 24ème édition du championnat face à Bazano.

Le TP Mazembe trône toujours en tête du classement avec 30 points, suivi de Daring Club Motema Pembe (Dcmp) qui en compte 20.

Auguy Mudiayi

CAF-CC : 10 victoires, 3 nuls et 1 défaite face à V.Club… Retour sur le parcours du Raja de Casablanca à la 15ème Coupe de la Confédération

Le Raja Club Athletic de Casablanca reçoit l’Association Sportive Vita Club de Kinshasa, ce dimanche 25 novembre (20 heures) au complexe sportif Mohammed V, en  match aller de la finale de la 15ème Coupe de la Confédération de la CAF.

Pour arriver à se faire une place en finale de la deuxième compétition la plus prestigieuse des clubs sur le continent, les « Rajaouis » ont réalisé un parcours de gladiateur, ponctué par 10 victoires, 3 nuls et seulement 1 défaite, concédée d’ailleurs face à l’AS V.Club de Kinshasa lors de la 5ème et avant-dernière journée des 8èmes de finale, groupe A. En ces chiffres réalisés en 14 rencontres disputées, il faut ajouter les 30 buts marqués (2,1 buts par match) contre 10 buts encaissés (0,7 but par match).

Contrairement à son adversaire en finale, le Raja Club Athletic de Casablanca a démarré la campagne africaine cette saison directement dans la 15ème Coupe de la Confédération, pour avoir terminé à la 3ème place lors du championnat marocain 2016-2017, soit derrière le Wydad Athletic Club également de Casablanca et le Difaâ Hassani d'El Jadida.

16èmes de finale et 16èmes de finale bis

Exempté du tour préliminaire, le Raja Club Athletic de Casablanca est tombé en 16èmes de finale sur la formation mauritanienne de Nouadhibou, qui revenait d’une qualification face à Africa Sports d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Après le match nul (1-1) lors du match aller à Casablanca, le Raja l’emportait au match retour en déplacement sur la note de 4 buts à 2, arrachant ainsi son ticket pour le tour suivant.

En seizième de finale bis (tour de cadrage), l’équipe de l’international congolais et ancien de l’As Vclub, Chikito Lema Mabidi croisait l’équipe zambienne de Zanaco Fc, qui a été débarquée de la Ligue des Champions par le Mbabane Swallows du Swaziland. Le Raja s’imposait sur la marque de 5 buts à 0 (scores cumulés, 0-2, 3-0).

Phase de poules (8èmes de finale)

Le Raja de Casablanca a hérité du groupe A en 8èmes de finale de la C2 en compagnie de l’AS V.Club de la RDC, d’Aduana Stars du Ghana et de l’Asec Mimosas de la Côte d’Ivoire. L’équipe marocaine a terminé à la 1ère place de ce groupe avec 11 points grâce à ses 3 victoires (0-1 puis 4-0 contre Asec Mimosas et 6-0 face à Aduana Stars) ; 2 nuls (0-0 face à V.Club et 3-3 face à Aduana Stars) et 1 défaite contre l’AS V.Club (2-0) à Kinshasa. C’est l’unique défaite concédée à ce jour par le Raja depuis le début de cette compétition.

Quarts de finale et demi-finales

Lors des quarts et demi-finales, le Raja Club Athlétic de Casablanca a rencontré tour à tour le CARA de Brazzaville et Enyimba d’Aba du Nigeria. Il l’a emporté à chaque fois sur la note de 3 buts à 1 (scores cumulés).

Contre le CARA de Brazzaville, les Marocains ont remporté la première manche en déplacement (1-2), avant de confirmer à domicile (1-0). Face à Enyimba d’Aba, le Raja a remporté la manche aller à l’extérieur (0-1) avant de s’imposer à domicile (2-1) au match retour.

Il est à noter que comme l’AS V.Club, le Raja Club Athlétic de Casablanca disputera là également sa première finale en Coupe de la Confédération dont la nouvelle formule a été mise en place en 2004.

Japahet Toko

Linafoot : Dauphin Noir-Renaissance du Congo, le dilemme du rachat et de la continuité

Le FC Renaissance du Congo se déplace pour Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, pour être reçu par l'AS Dauphin Noir, ce dimanche 25 novembre. Ce sera pour le compte de la 7ème journée du championnat national.

Les Renais ne vont pas toujours bien depuis l’entame du tournoi. Les dissensions internes entre les dirigeants ont eu des répercussions néfastes sur le plan sportif. L’équipe court toujours derrière une première victoire, cette saison, qui n’arrive toujours pas. Entre-temps, le staff technique a fait peau neuve avec l’arrivée de Pitshou Manza qui assure l’intérim après le départ de l'entraîneur Jean-David Mukeba Katotolo dit «Chico ». L’équipe reste sur un nul vierge très décevant devant le FC Saint Eloi Lupopo, mal en point également depuis le début.

L'AS Dauphin Noir, de son côté, fait une entame de saison en dents de scie. Elle profitera de  ce 7ème match qu’elle dispute pour essayer d’engranger une 3ème victoire après celle obtenue dernièrement devant le FC Lubumbashi Sport (1-0), en déplacement, dans la capitale cuprifère. La confiance est certainement retrouvée et on tentera de poursuivre sur cette cadence.

Michel TOBO

Send this to a friend