• 1200 x 200 Livefoot.fr

V.Club-Raja/Ibenge: «Un match n’est jamais le même… Gardons espoir et travaillons pour ne fut-ce que pour montrer une autre image que celle du match aller»

L’As V.Club reçoit ce  dimanche 2 décembre les marocains du Raja de Casablanca. Ce sera pour le compte de la finale retour de la 15ème édition Coupe de la Confédération.

Battus sèchement à l’aller il y a une semaine (0-3), les Dauphins Noirs de Kinshasa sont dos au mur et condamnés à sortir un match exceptionnel s’ils veulent rester avec la coupe. Tout le monde est conscient de cet état de chose et croit mordicus à un renversement de situation. Les uns et les autres se motivent davantage pour faire un match qui restera dans les annales si jamais ils accomplissaient cet exploit. La tâche s’annonce ardue certes mais tous les espoirs sont permis au regard de l’histoire récente où des situations pareilles ont été remontées.

« Un match n’est jamais le même. Mais c’est vrai que nous nous compliqués la tâche. Même à l’entrainement quand une équipe mène 3 à zéro, ça arrête le jeu parce qu’on estime que le match est fini. Mais nous avons vu dans l’histoire des scenarii qui se sont redéfinis d’une autre façon. Gardons espoir et travaillons pour ne fut-ce que pour montrer une autre image que celle du match aller », a déclaré à FOOT.CD, Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’entraineur de l’As V.Club.

Michel TOBO

V.Club-Raja/Nelson Lukong: «Tout le monde est déterminé pour gagner cette coupe qui manque à cette équipe depuis 45 ans»

L’As V.Club reçoit ce  dimanche 2 décembre les marocains du Raja de Casablanca. Ce sera pour le compte de la finale retour de la 15ème édition Coupe de la Confédération.

Battus sèchement à l’aller il y a une semaine (0-3), les Dauphins Noirs de Kinshasa sont dos au mur et condamnés à sortir un match exceptionnel s’ils veulent rester avec la coupe. Tout le monde est conscient de cet état de chose et croit mordicus à un renversement de situation. Les uns et les autres se motivent davantage pour faire un match qui restera dans les annales si jamais ils accomplissaient cet exploit. La tâche s’annonce ardue certes mais tous les espoirs sont permis au regard de l’histoire récente où des situations pareilles ont été remontées.

« Tout le monde est déterminé pour gagner cette coupe qui manque à cette équipe depuis 45 ans. Je suis dans ce club depuis plus de 10 ans, j’ai envie de gagner un trophée. J’étais déjà là en 2014 lors de la finale de la Ligue des Champions. Je suis confiant pour le match retour. Nous avons montré qu’on pouvait gagner avec au-delà de buts notamment en demi-finale contre Al Masry où nous avons mis quatre buts à zéro », a dit le portier camerounais du club, Nelson Lukong Bongaman.

Michel TOBO

CAN 2019: Le Cameroun dépossédé de l’organisation par la CAF (Officiel)

C'est officiel, le Cameroun ne sera pas le pays hôte de la prochaine Coupe d'Afrique des Nations. Réunie ce vendredi 30 novembre à Accra, au Ghana, la Confédération Africaine de Football a décidé retirer l'organisation de l'édition 2019 au pays vainqueur de la dernière édition.

L'organe faîtier du football africain avance que le Cameroun ne sera pas prêt à abriter la grande  fête du football africain au mois de juin 2019. Cela fait suite aux multiples inspections procédés sur le sol camerounais par ses inspecteurs. Prévue pour 16 nations au moment de l'attribution de l'organisation, cette compétition est passée de 24 nations. Ce changement a alourdi le cahier de charge du Cameroun qui devrait rajouter les infrastructures sportives, hôtelières etc... et ce dans un délai assez réduit.

La CAF a par l'occasion ouvert le processus d'enregistrement des pays désireux à récupérer l'organisation de l'édition inaugurale de la CAN à 24 nations. Quelques noms filtrent déjà, il s'agit de l'Afrique du Sud et du Maroc.

Fonseca Mansianga

 

 

V.Club-Raja/Munganga: «Nous gardons espoir pour le match retour que nous jouerons à fond»

L’As V.Club reçoit ce  dimanche 2 décembre les marocains du Raja de Casablanca. Ce sera pour le compte de la finale retour de la 15ème édition Coupe de la Confédération.

Battus sèchement à l’aller il y a une semaine (0-3), les Dauphins Noirs de Kinshasa sont dos au mur et condamnés à sortir un match exceptionnel s’ils veulent rester avec la coupe. Tout le monde est conscient de cet état de chose et croit mordicus à un renversement de situation. Les uns et les autres se motivent davantage pour faire un match qui restera dans les annales si jamais ils accomplissaient cet exploit. La tâche s’annonce ardue certes mais tous les espoirs sont permis au regard de l’histoire récente où des situations pareilles ont été remontées.

« Nous étions bien évidemment touchés par la défaite du match aller. Nous sommes une grande équipe et nous ne pouvons pas perdre avec ce genre de score. Mais pour le moment, tout va bien. Nous gardons espoir pour le match retour. L’histoire nous renseigne que ces genres d’exploit ont été déjà été réalisés dans le passé à l’instar de la Roma contre Barcelone. Nous pouvons également le faire. Nous avons demandé aux autres coéquipiers qui ne joueront pas ce match de venir nous rejoindre dans la mise au vert. Nous avons fait un long parcours, nous devons le terminer ensemble et surtout en beauté. Nous jouerons ce match à fond », a rassuré Nelson Munganga Omba, le capitaine de l’équipe.

Michel TOBO

V.Club-Raja/Ngoma : «Nous avons trouvé une étoile sur le maillot de cette équipe, nous voulons en rajouter une deuxième »

L’As V.Club reçoit ce  dimanche 2 décembre les marocains du Raja de Casablanca. Ce sera pour le compte de la finale retour de la 15ème édition Coupe de la Confédération.

Battus sèchement à l’aller il y a une semaine (0-3), les Dauphins Noirs de Kinshasa sont dos au mur et condamnés à sortir un match exceptionnel s’ils veulent rester avec la coupe. Tout le monde est conscient de cet état de chose et croit mordicus à un renversement de situation. Les uns et les autres se motivent davantage pour faire un match qui restera dans les annales si jamais ils accomplissaient cet exploit. La tâche s’annonce ardue certes mais tous les espoirs sont permis au regard de l’histoire récente où des situations pareilles ont été remontées.

« L’ambiance est très bonne. Nous avons parlé entre nous ainsi qu’avec le staff technique. Le match aller est derrière nous. Nous nous préparons maintenant pour prendre cette coupe. Nous demandons à tous nos supporteurs de nous réitérer leur confiance en tant que des commandos. Ils ne seront pas déçus. Nous ferons tout pour que cette coupe reste à Kinshasa. Nous voulons écrire l’histoire et qu’on se souvienne de nous comme ce fut le cas dans le temps. Nous avons trouvé une étoile sur le maillot de cette équipe, nous voulons en rajouter une deuxième », espère Fabrice Ngoma Luamba, le milieu offensif des Dauphins noirs de Kinshasa.

Michel TOBO

Muungano-Renaissance (1-2)/Manza : « Tous nos supporteurs attendaient ce premier succès et nous sommes vraiment ravis »

Le Fc Renaissance du Congo s’est imposé en déplacement à Goma (2-1) devant la formation de l’Oc Muungano. C’était pour le compte du match avancé de la 15ème journée du championnat national de football, Ligue 1.

Les Renais peuvent enfin pousser un véritablement « Ouf » de soulagement pour ce premier succès de la saison qui arrive à point nommé après 10 matchs de disette. Les protégés de Pitshou Manza ont eu du caractère pour revenir à la marque puis prendre l’avantage en l’espace de 10 minutes pour enfin l’emporter.

« Nous sommes très contents parce que nous savions que ce serait un match difficile. Mais nous avons fait l’essentiel. Tous nos supporteurs attendaient ce premier succès et nous sommes vraiment ravis. Nous avons eu un très bon adversaire devant nous qui était bien en place tactiquement. Mais nous, nous avons imposé notre jeu avec de bonnes constructions qui nous ont permis de marquer nos deux buts », a déclaré le technicien congolais à l’issue de la partie.

Michel TOBO

Muungano-Renaissance (1-2)/Bla : «C’est une défaite logique parce que nous avons trop de blessés…notre adversaire a fait un très bon match sur le plan offensif »

L’Oc Muungano  s’est incliné (1-2) devant le Fc Renaissance du Congo. C’était pour le compte du match avancé de la 15ème journée.

La formation de Bukavu (Sud-Kivu) mais qui évolue loin de sa base, à Goma, connait énormément de soucis sur le plan interne qui influent logiquement sur les résultats sportifs. Hormis cela, le club a manqué quelques-uns de ses titulaires et le staff technique a fait avec les moyens de bord pour disputer cette explication.

« C’est une défaite logique parce que nous avons trop de blessés. Nous avons des très sérieux problèmes. Nous avons eu quelques occasions mais sans pour autant les concrétiser. Notre adversaire est expérimenté et a fait un très bon match sur le plan offensif. Il y a de la qualité. Nous avons pêché à tous les niveaux. Nous avons fait deux changements en 1ère période. L’équipe est vraiment diminuée », a confié Bruno Bla Nkole, le technicien ivoirien de cette formation.

Michel TOBO

Finale CAF-C2 : 3 matchs de suspension pour Iajour et 10.000$ d’amende pour le Raja

Le Raja de Casablanca vient d’être sanctionné par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour les incidents survenus lors de la finale aller de la Coupe de la Confédération. C’est notamment le joueur Moussine Iajour qui a écopé de trois matchs de suspension à dater de la finale retour de ce tournoi pour avoir donné un coup de tête à Eddy Ngoy Emomo à la fin du match.

Hormis cela, le club doit payer une amende totale 10.000$ USD soit 5.000$ pour l’utilisation des fumigènes et 5.000$ pour des jets de  bouteilles et autres projectiles par les supporteurs du club marocain.

La finale aller, disputée le dimanche 25 novembre, s’est soldée par le large succès du Raja de Casablanca (3-0) devant l’As V.Club. La manche retour est prévu ce dimanche 2 décembre à Kinshasa.

Michel TOBO

CAF Awards 2018 : Ibenge, Makusu et Malango parmi les meilleurs de la saison

La Confédération Africaine de Football (CAF) vient de publier la liste des nominés pour les différentes récompenses de fin de saison dans sept catégories notamment la plus prestigieuse qui est celle du meilleur joueur africain de l’année.

La République Démocratique du Congo (RDC) est bien présente sur cette liste dans la catégorie meilleur joueur de l’année avec Ben Malango Ngita (Tp Mazembe) et Jean-Marc Makusu Mundele (As V.Club). Figure bien évidemment cette liste Jean-Florent Ibenge Ikwange (As V.Club) dans la catégorie de meilleur entraineur de l’année.

Les trois nominés congolais ont réalisé une saison africaine remarquable surtout la formation kinoise qui dispute la finale de la Coupe de la Confédération.

La cérémonie de remise de ces récompenses aura lieu le 8 janvier prochain à Dakar, la capitale du Sénégal.

Michel TOBO

Ligue 1 : Enfin… un premier succès pour le FC Renaissance du Congo

Le Football Club Renaissance du Congo a enregistré, ce jeudi 29 novembre, sa première victoire à la 24ème édition du championnat national. C’était en déplacement à Goma, au stade de l’Unité, face à l’Olympic Club Muungano de Bukavu sur la marque de 2 buts à 1.

C’est le bout du tunnel pour la formation kinoise, après neuf sorties de disette au cours desquelles elle n’a enregistré que trois matches nuls contre six défaites. Mais tout n’a pas été facile pour le FC Renaissance du Congo dans ce match, car obligé de courir derrière le score après l’ouverture du score à la 39ème minute de jeu par l’Oc Muungano, œuvre de Jacques Abedi sur penalty.

Les Kinois ont fait la différence dans les 20 dernières minutes de la rencontre, soit en l’espace de 10 minutes. Jérémie Basilua Makola a égalisé à la 70ème minute de jeu, avant de manquer dans la foulée un penalty, qui lui aurait permis d’inscrire un doublé. La lumière est venue de Nicolas Okito Kazadi, auteur du deuxième but à la 80ème minute de jeu.

Le FC Renaissance du Congo, grâce à cette victoire, totalise 6 points -14, et quitte la 16ème place pour la 14ème, ex-aequo avec l’AS Dragons Bilima. L’OC Muungano, pour sa part, rétrograde à la 16ème place avec 3 points.
(Photo d'illustration)

Japhet Toko

Send this to a friend