• 1200 x 200 Livefoot.fr

CAF-C1 : Ce sera Zesco United pour Mazembe en 16èmes de finale

Exempté des préliminaires de la 23ème Ligue des champions de la CAF, le Tout Puissant Mazembe de Lubumbashi sera opposé à la formation zambienne de Zesco United à l’étape des seizième de finale.

La formation zambienne s’est qualifiée ce mardi 4 décembre pour les 16èmes de finale au détriment des Nigériens de Sonidep (5-1, scores cumulés). Déjà vainqueur (1-2) en déplacement, lors de la manche aller du tour préliminaire, les Zambiens ont à nouveau confirmé leur suprématie sur les Nigériens, ce mercredi 4 décembre en l’emportant à domicile sur la marque de 3-0.

Le match aller aura lieu entre le 14-16 décembre 2018, à Lubumbashi (RDC) tandis que le retour se disputera entre le 21-23 décembre 2018, à Ndola (Zambie).

Japhet Toko

CAF-C2: Entrée gratuite pour As Nyuki contre Al Ahly Shandy ce mercredi

La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a annoncé que l'entrée au stade des Martyrs sera gratuite ce mercredi 5 décembre à l'occasion de la rencontre qui mettra aux prises l'AS Nyuki avec Al Ahly Shandy. Ce sera pour le compte de la manche retour des préliminaires de la 16ème Coupe de la Confédération de la CAF.

Lors de manche aller de cette rencontre, la formation de Butembo avait perdu sur la plus petite des marques (1-0). C'était dans la ville de Shandy au Soudan.

L'AS Nyuki a accédé à cette compétition après avoir remporté la Coupe du Congo devant la Jeunesse Sportive de Kinshasa.

Auguy Mudiayi

Nyuki-Al Ahli Shandi/Bukasa : « Notre mental est concentré sur notre objectif qui celui de nous qualifier et nous allons tout donner pour l’atteindre »

L’As Nyuki de Butembo reçoit ce mercredi 5 décembre la formation soudanaise d’Al Ahli Shandi. Ce sera pour le compte du 1er tour retour des préliminaires de la 16ème édition de la Coupe de la Confédération.

Les congolais doivent l’emporter avec deux buts d’écart pour espérer se qualifier. Un travail de fond a été effectué depuis le match aller et l’équipe fera tout pour prendre cette qualification. La 2ème période produite au Soudan il y a une semaine servira des léçons pour entamer cette explication de la meilleure de manière. Aucun aspect du jeu ne sera négligé et les joueurs se battront sur tout également.

« Notre mental est concentré sur notre objectif qui celui de nous qualifier et nous allons tout donner pour l’atteindre. C’est une rencontre qui va se jouer sur 180 minutes. Les 90 premières sont déjà passées. Nous sommes en retard d’un but et nous ferons le nécessaire pour gagner avec un écart de deux buts pour arracher cette qualification. Ce n’était pas facile au match aller. Nous avons eu beaucoup de mal à mettre le pied sur la balle à cause de l’état du terrain qui ne nous a pas permis de pratiquer le football que nous affectionnons. Nous nous repris mais nous avons buté à une défense qui était bien regroupée. Nous avons manqué plusieurs occasions pour égaliser voir même remporter le match. Nous avons travaillé tous ces aspects et nous espérons que nous marquerons pour nous qualifier », a confié Guy Bukasa, l’entraineur de Nyuki en conférence de presse d’avant-match.

Michel TOBO

Ligue 1 : Tuisila porte Maniema Union à la victoire face à Rangers

L'Association Sportive Maniema Union a fait tomber l'Académic Club Rangers sur la plus petite de marque (1-0), ce lundi 3 décembre au stade Père Raphaël. C'était à l'occasion du match remis de la 15ème journée du 24ème championnat national, Ligue 1.

C'est à la 85 minutes de jeu que Tuisila Rossien a inscrit l'unique but de cette partie permettant à la formation de Kindu d'engranger trois précieux points pour la suite du championnat..

Cette victoire obtenue à l'extérieur porte l'équipe vert et noir de Kindu (Maniema) en 4ème position avec 17 points et met la pression sur son adversaire du jour qui garde la 3ème place avec 21 unités.

Le Tout Puissant Mazembe reste en tête du classement avec 37 points, suivi du Daring Club Motema Pembe qui en compte 23.

(Photo d'illustration)
Auguy Mudiayi

V.Club-Raja (3-1)/Ibenge : « Nous payons notre « non-match » au match aller »

L’AS V.Club s’est imposée (3-1) devant les Marocains du Raja de Casablanca. C’était lors de la finale retour de la 15ème Coupe de la Confédération. Un score insuffisant pour les Dauphins Noirs de Kinshasa qui sont obligés de s’avouer vaincus sur l’ensemble de deux rencontres.

Les protégés de Jean-Florent Ibenge devaient réaliser un exploit pour renverser la tendance à Kinshasa en marquant 4 buts sans pour autant en encaisser. Mais c’était sans compter sur l’efficacité et le réalisme marocain qui a payé à la 21ème minute avec l'ouverture du score par le Raja, à la stupeur générale du stade des Martyrs. Il fallait un sursaut d’orgueil pour ne fut-ce que l’emporter pour l’honneur. C’est ce qui a été fait avec des réalisations de Jean-Marc Makusu Mundele (45’+4), Noël Néhémie Mukoko Batezadio (70’) et Fabrice Ngoma Luamba (74’). Les Congolais ont fait le jeu mais paie d’abord leur match aller catastrophique et le manque de réalisme à Kinshasa au match retour.

« Nous avons remporté le match mais le score n’est pas suffisant pour gagner la Coupe, donc félicitations au Raja. Nous payons notre « non-match » à l'aller. La défaite (3-0) a été importante et le but marocain, celui que nous cherchions au match aller, elle l’a fait chez nous. Nous avons abordé le match comme il le fallait. Nous avons fait le jeu et nous avons montré un autre visage par rapport au match aller. Il y a des regrets, certes, mais c’est ça la vie du football », a confié Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’entraîneur de l’AS V.Club.

Le club congolais échoue pour la 2ème fois en l’espace de 4 ans dans une finale continentale après celle de 2014 en Ligue des champions. Le dernier titre africain de l’AS V.Club remonte en 1973. Un deuxième titre toujours attendu depuis 45 ans.

Michel TOBO

V.Club-Raja (3-1)/Garrido : « Nous avons remporté ce trophée mais nous devons du respect à cette équipe de V.Club pour son parcours tout au long de cette compétition »

Le Raja de Casablanca (Maroc) a remporté la 15ème édition de la Coupe de la Confédération devant l’AS Vita Club de Kinshasa. Malgré leur revers (1-3) lors de la finale retour disputée dans la capitale congolaise, sous une pluie battante, les « Rajaouis » ont fait ce qu’il fallait en marquant le but de la différence qui leur octroie le 4ème titre africain après les 3 Ligue des champions en 1989, 1997 et 1999.

Les Marocains ont entamé cette explication de la meilleure des manières en se créant même la première occasion du match dans les cinq premières minutes. Jouant intelligemment et laissant les Congolais venir s’exposer. A la 21ème minute, créant le surnombre dans la défense de V.Club, les Marocains ouvriront le score par l’entremise d’Abdelilah Hafidi.

« Nous avons remporté ce trophée mais nous devons du respect à cette équipe de V.Club pour son  parcours tout au long de cette compétition. C’est clair que nous sommes très contents pour ce sacre. La clé de cette finale, c’était bien évidemment le match aller à Casablanca. Nous avons fait un très bon match et V.Club a été certainement surpris par le match que nous avons réalisé. La différence des buts était importante qui nous permet aujourd’hui de remporter ce tournoi. V.Club a très bien joué. Elle a mis la pression. Nous avons commencé en 1ère période avec des contre-attaques claires pour marquer. Nous lui avons donné des options en 1ère mi-temps parce que nous savions que nous allions souffrir en 2ème mi-temps et qu’elle allait attaquer. Nous avons fait un travail défensif énorme pour gagner cette compétition. Personnellement, nous sommes très fiers d’avoir remporté ce titre », a déclaré Juan Carlos Garrido, le technicien espagnol du Raja de Casablanca.

Michel TOBO

Vclub-Raja/Ibenge : «Nous allons tout donner pour afficher une image différente du match aller»

Jean Florent Ibenge Ikwange reconnaît l’enjeu de la rencontre qui opposera ce dimanche 2 décembre 2018 au stade des Martyrs, à Kinshasa, l’AS Vita Club au Raja de Casablanca, à l’occasion de la finale retour de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération de la CAF.

L’entraîneur du club kinois reste positif quant à l’issue de cette rencontre et promet de mieux faire par rapport à la finale aller disputée, le 25 novembre, à Casablanca.

« Le match de demain sera difficile face à un adversaire qui a pris un large avantage. Nous allons tout donner pour le renverser et donner une autre image, différente de celle qu’on avait donné lors du match aller. Nous ne donnons pas assez d’importance au score mais plutôt à l’image qui nous a laissé un goût amer et que l’on veut gommer. On a déjà gagné le Raja, ici (Kinshasa, Ndlr) donc ce n’est pas impossible. Nous allons jouer avec l’idée de gagner le match. Nous avons beaucoup travaillé sur le mental de nos joueurs. Nous avons enchaîné deux saisons et ils doivent être fatigués. Si on perd demain, comme dans nos habitudes, nous allons respecter le résultat », a-t-il dit en conférence de presse d’avant match, ce samedi 1er décembre 2018.

Lors de la manche aller, le Raja du Maroc avait pris le dessus (3-0) sur l’AS Vita club. C’était le 25 novembre au stade Mohammed V, à Casablanca.

Auguy Mudiayi

V.Club-Raja/Munganga : « Nous voulons entrer dans l’histoire du club, en remportant son deuxième titre sur le continent »

En prélude de la finale retour de la 15ème Coupe de la Confédération, qui opposera, ce dimanche 2 décembre, au stade des Martyrs de la pentecôte, l’AS V.Club au Raja Club Athletic de Casablanca, Nelson Munganga Omba, capitaine du team vert et noir congolais, était en conférence de presse d’avant-match ce samedi 1er décembre.

Le milieu défensif de l’AS Vita Club a laissé entendre que le climat reste serein au sein d’un groupe déterminé à remporter pour la première fois, depuis 1973, un titre continental afin d’entrer à jamais dans l’histoire du club.

« Avec les amis, nous parlons très bien. Notre souci, c’est d’entrer aussi dans l’histoire du club, en remportant le deuxième titre africain (après 1973 ndlr) comme nos prédécesseurs ont eu à le faire en leur temps. Cela revient à dire que notre moral est aussi au zénith. En tant que capitaine, mon discours à mes coéquipiers consiste à leur demander de commencer tout d’abord par oublier le match aller, sinon, nous ne ferons absolument rien. Ensuite, il nous faudra refaire notre retard, avant de chercher à remporter cette Coupe. Nous avons perdu ensemble au match aller, nous devons aussi corriger ensemble nos erreurs », a déclaré Nelson Munganga Omba.

Lors du match aller, l’AS V.Club s’est lourdement incliné sur la marque de 0 but à 3, il y a une semaine, à Casablanca. Nelson Munganga, présent et titulaire dans l’effectif de l’AS V.Club, finaliste de la Ligue des champions en 2014, avait disputé toute la rencontre.

Japhet Toko

Vclub-Raja/Juan Garrido : « Nous devons travailler sur le plan tactique, sur les coups de pieds arrêtés et sur le mental »

Le Raja de Casablanca sera reçu ce dimanche 2 décembre par l'As V. Club. Ce sera pour le compte de la finale retour de la 15ème édition de la Coupe de la Confédération. L'entraîneur argentin des marocains,Juan Garrido, a déclaré que son équipe a beaucoup travaillé sur le plan tactique, mental et sur les coups de pieds arrêtés afin d’obtenir un résultat positif.

Au cours de la conférence de presse d’avant-match de ce samedi 1er décembre, le technicien argentin s’est réservé de tout pronostic de cette rencontre et veut plutôt se focaliser sur le match.

« Nous devons beaucoup nous concentrer sur le match surtout sur le terrain. C’est la partie importante. Je suis convaincu qu’on aura le stress. Nous devons travailler sur le plan tactique, sur les coups de pieds arrêtés et sur le mental. Je n’ai pas de prédiction à donner. Je vais laisser l’équipe travailler», a-t-il déclaré.

Concernant les deux matchs entre les deux formations lors de la phase des groupes de cette même compétition, le coach du club marocain reconnait que son équipe avait mal disputé mais signale que cela a servi d’expérience.

« Pour les matchs de la phase des groupes, on les avait mal joués. C’étaient des matchs horribles pour nous que ce soit à Casablanca ou ici à Kinshasa. Ce que nous devons faire maintenant c’est de trouver là où nous avons mal joué et d’améliorer», a-t-il renchéri.

Le 25 novembre dernier au stade Mohamed V à Casablanca, le Raja s’était imposé devant l’AS Vita Club sur le score de 3 buts à 0. C’était la phase aller de cette finale.

 

Auguy Mudiayi

CAF-C2 : Et si à l’instar du MC Alger, l’AS V.Club y parvenait ?

L’AS Vita Club de Kinshasa accueille, ce dimanche 2 décembre 2018 (20 heures), au stade des Martyrs de la Pentecôte, le Raja Club Athletic du Maroc. Ce sera à l’occasion de la finale retour de la 15ème Coupe de la Confédération de la CAF.

Mais les adversaires du club kinois semblent déjà avoir posé une main sur ce trophée pour avoir largement remporté la manche aller, disputée le dimanche 25 novembre dernier, au stade Mohammed V de Casablanca, sur la marque de 3 buts à 0. Rien n’est encore visiblement et mathématiquement joué puisqu’il reste 90 autres minutes à jouer, que les « Dauphins noirs » négocieront à domicile, devant leurs nombreux supporteurs.

Et si dans le camp de l’AS Vita Club, on reste optimiste et déterminé à remonter cet handicap de 3 buts, l’histoire des compétitions africaines interclubs de la CAF, quant à elle, laisse entrevoir qu’il sera difficile, sinon très compliqué pour la formation congolaise de réussir son coup, dimanche soir.

En effet, dans toute histoire des Coupes interclubs de la CAF, la seule fois où une équipe qui avait perdu (3-0) lors de la finale aller réussissait à inverser la tendance au retour, afin de l’emporter au finish, c’était en 1976, en Ligue des Champions de la CAF (Coupe des clubs champions, à l’époque). Il s’agit de la formation algérienne du Mouloudia Club d’Alger, qui prenait le dessus sur le Hafia de Conakry de la Guinée. Le Hafia de Conakry s'était imposé (3-0) à l’aller, le MC Alger l’emportait également (3-0) au retour, et pour la première fois dans la compétition, on eut recours aux tirs au but pour départager deux finalistes. Le MC Alger l’emporta (4-1) au grand désarroi des Guinéens.

Contrairement à Hafia de Conakry, toutes les autres équipes ayant réussi à réaliser le gros du travail lors du match aller, en s’imposant par 3 buts d’écart, ont toujours été sacrées, en dépit de quelques frayeurs pour certaines d’entre elles lors de la manche retour. C’est le cas de :

  1. Al Ahly (Egypte) face à Ashanti Kotoko (Ghana) en 1982 (Coupe des clubs champions, Ligue des champions)

Match aller : 3-0 (victoire)

Match retour : 1-1

Scores cumulés : 4-1

  1. Al Ahly (Egypte) face à AS Sogara (Gabon) en 1986 (Coupe des vainqueurs des Coupes, Coupe de la CAF)

Match aller : 3-0 (victoire)

Match retour : 0-2 (défaite)

Scores cumulés : 3-2

  1. BCC Lions (Nigeria) face au Club Africain (Tunisie) en 1990 (Coupe des vainqueurs des Coupes, Coupe de la CAF)

Match aller : 3-0 (victoire)

Match retour : 1-1

Scores cumulés : 4-1

  1. Mamelodi Sundowns (Afrique du sud) face à Zamalek (Egypte) en 2016 (Ligue des champions)

Match aller : 3-0 (victoire)

Match retour : 0-1 (défaite)

Scores cumulés : 3-1

Il est à noter que l’As Vita Club court toujours derrière son deuxième titre sur la scène continentale, après celui remporté en 1973 en Coupe des clubs champions (Ligue des champions). C’était exactement sur la marque de 3 buts à 0 face aux Ghanéens de l’Ashanti Kotoko, lors de la finale retour, après une manche aller perdue sur la note de 2 buts à 4.

Japhet Toko

Send this to a friend