• 1200 x 200 Livefoot.fr

Le TP Mazembe veut rajeunir son effectif et renforcer son identité congolaise

Dans une communication de sa direction envoyée à FOOT.CD, le TP Mazembe est revenu sur un article publié par Jeune Afrique qui « font penser que le TP Mazembe réduira son budget, ce qui sous-entendrait une baisse de ses ambitions ». Mazembe parle d'une réorientation de la stratégie et d'un nouveau cycle.

Recrutement à l’étranger diminué, mais pas le budget

« Le TPM entend diminuer ses recrutements à l’étranger mais n’a nullement rabaissé son budget tel que cela a été affirmé à tort. Le Chairman Moise KATUMBI a les moyens d’offrir à son club les plus grandes stars du football africain et il n’hésitera pas à le faire si besoin il y a et si l’opportunité se présente, » dit le TPM.

Le TPM dit vouloir renforcer son identité congolaise

« Dans le passé, il a souvent été reproché au club de se tourner vers des étrangers pendant que la RDC révélait des jeunes pétris de talents. Le palmarès du club a démontré que ces recrutements ont été judicieux et efficaces. Ils étaient nécessaires dans la mesure où la politique de formation n’avait pas encore porté ses fruits et parce que les clubs congolais affichaient des montants de transfert exorbitants lorsque le TPM souhaitait recruter un de leurs éléments. A présent, le club a résolument décidé que le moment était venu de limiter son recrutement à l’extérieur du pays après avoir réalisé un gros investissement dans la formation. Dorénavant, la promotion des jeunes issus de ses deux centres de formation constituera une priorité pour assurer l’avenir.  La preuve, le club compte désormais 5 espoirs dans son effectif. Et ce n’est là qu’un début de ce nouveau cycle qui doit renforcer « l’identité congolaise » et le rajeunissement du TPM. »

CAN-Gabon 2017 : TP Mazembe, 2me club le plus représenté

Le TP Mazembe est représenté à la CAN-Gabon 2017 par six joueurs. Le club de Lubumbashi est ex-aequo avec l’Etoile Sportive du Sahel, équipe tunisienne de Sousse. Les deux clubs se positionnent juste derrière Al Ahly d’Egypte avec sept joueurs. Quatre "Corbeaux" jouent pour la RDC (Ley MATAMPI, Djo ISSAMA, Merveille BOPE et Jonathan BOLINGI), un pour la Côte d’ivoire (Sylvain GBOHOUO) et un autre pour le Mali (Salif KEITA).

Le vendredi 20 janvier, par exemple, le gardien Ley MATAMPI pour les Léopards de la RDC sera en face du portier Sylvain GBOHOUO des Eléphants de la Côte d'Ivoire. Les deux étaient excellents lors de la 1ère journée du groupe C de la compétition. Le Léopard était impérial contre les Lions de l’Atlas du Maroc, tandis que l’Eléphant irréprochable contre les Eperviers du Togo, le lundi 16 janvier.

RDC : les dépenses de TP Mazembe revues à la baisse

Moise Katumbi a décidé de réduire les dépenses du Tout Puissant Mazembe. Depuis son exile à Bruxelles, le propriétaire du club Lushois tente de gérer au mieux son Club qui s’est qualifié pour la ligue des Champions.

Selon jeuneafrique.com, le patron de Tout Puissant Mazembe a décidé de ramener le salaire mensuel du successeur d'hubert Velud, actuellement à l’Étoile du Sahel (Tunisie)  à environ 15 000 dollars (environ 14 100 euros), hors primes et avantages.

Le mercato des corbeaux sera également calme. Katumbi a décidé d’éviter le recrutement des grands noms étrangers et préfère promouvoir les jeunes de KFA (Katumbi Football Academy), le centre de formation du club. Au moins quatre d’entre eux intégreront l’effectif professionnel des vainqueurs de la Coupe de confédération.

Auguy Mudiayi

Lions de l’Atlas vs Léopards : La stratégie au cœur de la bataille des fauves !

Un conseil à nos léopards pour ce soir!

J'adore cette phrase de la Bible (1 Corinthiens 11:14) qui dit " La nature ne vous enseigne-t-elle pas? Je me base souvent sur la nature pour discerner tout ce qui m'entoure.

Ce soir, lorsque vous serez devant les lions de l’Atlas, retenez une chose : Un léopard est un félin, un excellent grimpeur qui hisse ses proies à la fourche des arbres pour mieux les dominer.

"La forme de sa tanière lui permet de s'attaquer au plus noble des animaux, le lion : lorsque ce dernier poursuit un léopard, il peut entrer dans la tanière mais reste coincé au centre. Le léopard peut alors sortir par la deuxième ouverture et attaquer le lion par derrière".

Hervé Renard est un fin stratège... il essaiera de vous attirer sur son terrain de prédilection. Un léopard ne bat jamais un lion au beau milieu de la jungle. Faites le contraire, attirez ce lion au plus haut sommet de l'arbre et vous constaterez sa chute.

Ne nous voilons pas la face, en termes de circulation de balle, fond de jeu, nous n'y sommes pas encore. Notre arbre, c'est la force de récupération, le pressing sur le porteur du ballon et la contrattaque avec Bolasie. Ce soir, Bolasie est absent, mais utilisons la vitesse dans la profondeur avec Bakambu. Ce garçon a juste besoin de quelqu'un qui sait donner des ballons intelligents.

Laisser la possession de balle à l'adversaire ne signifie pas subir le jeu de l'adversaire. Maintenez une pression au rond central et éloignez-vous des derniers 16 mètres.

Formez un bloc en phases offensive et défensive. La dernière fois j'ai entendu des critiques sur les attaquants qui ne défendaient pas contre la Guinée, archifaux, ce sont les médiateurs et les défenseurs qui n'avançaient pas pour former un bloc.

La chute du lion sera bien libre...à condition bien sûr que le léopard ne se laisse attirer dans son piège.

Bonne chance pour ce soir.

Joshua Bellini

Sodigraf-New Jak, Rsck-Rangers ce lundi à l’Epfkin

La 20ème journée du championnat de l'Entente Provinciale de Football de Kinshasa (Epfkin) se poursuivra ce lundi 16 janvier. Nous aurons au stade Père Raphael deux explications.

La 1ère mettra aux prises le Racing Club Sodigraf au New Jak FC. Nous aurons en face deux équipes, très mal au point depuis le début de la saison. Ce sera l'occasion pour elle, dans cette phase retour, de se rattraper par rapport à leur mauvais positionnement. L'une des grosses déceptions de ce championnat depuis son entame, c'est cette formation de New Jak FC; elle qui a joué les premiers rôles la saison dernière.

En 2ème explication, l'un des candidats au titre cette année, l'Academic Club Rangers croisera l'un des promus, le Royal Sporting Club de Kinshasa qui se retrouve pour l'instant dans les fins fonds du classement. L'AC Rangers, un des favoris de ce championnat depuis son accession il y a près de 7 ans, n'arrive toujours pas à saisir l'opportunité de remporter le titre et de voir plus loin.

Cette phase retour a effectivement démarré le samedi 14 janvier dernier. Les principaux résultats enregistrés:

FC Orange- AC Real de Kin 0-3 ff

FC Mbemba –OC Idimu 1-1

FC Foyo-AC Ujana 0-3 ff

JS Tshangu-JSK 1-3

Michel Tobo

RDC : Les 11 politiciens autant actifs en politique qu’en football

En RDC, entre la politique et le sport, les frontières ne sont pas si étanches, surtout en période électorale. Certaines anciennes gloires qui se sont découvert une vocation des politiques ont appris à leur dépens que le talent et surtout le succès sur un terrain de football n’étaient pas suffisants pour réussir des slaloms ou des retournés acrobatiques en politique. C’est le cas notamment de Makelele ou encore de Kibonge, candidats malheureux aux législatives de 2011. Cependant cette déconvenue n’a pas découragé Robert Kidiaba, Pamphile Mihayo et Jean Kasusula, candidats annoncés aux législatives provinciales. Ces « corbeaux » espèrent ainsi surfer sur leurs succès sportifs pour décrocher des sièges au Parlement un peu comme Romario au Brésil. L’inverse est aussi possible EN RDC. La passion du sport et surtout du sport-roi, le football donc, ainsi que les foules immenses qu’elle traîne ne laisse pas indifférent les hommes politiques. Ils sont nombreux à avoir tenté d’accroître leur popularité en investissant dans les clubs de football. ACTUALITE.CD revient ici sur les 11 politiciens très actifs dans les milieux du football.

André Kimbuta: Membre du conseil des sages de l’A.S. V. Club, le gouverneur de Kinshasa est parmi les donateurs influents aux côtés de Kazadi Tshishimbi et du Général Gabriel Amisi.

  1. Lambert Mende : Ministre de la communication et des médias, Président de CCU, se réclame supporteur du FC Renaissance. Il ne joue aucun rôle officiel au sein du club, mais il est parmi les rares grands donateurs du FC Renaissance qui est aujourd’hui parmi les clubs les plus populaires de Kinshasa.
  2. Wivine Moleka : L’élue de Lukunga est membre d’honneur du FC Renaissance. On se rappelle encore ce 9 octobre 2015 au stade cardinal Malula quand elle avait remis un lot d’équipements sportifs à l’équipe de Pascal Mukuna.
  3. Delly Sesanga : Amateur du tennis, Delly Sesanga est depuis une semaine Président du FC Saint-Luc de Kananga. Il est parmi les rares opposants à diriger un club de l’élite nationale. Président du Parti Envol et de la plateforme Alternance pour la République, Delly Sesanga est à ses débuts sur la planète foot et politique.
  4. Kabange Numbi: Le ministre de la santé prend de l’importance au sein de la Majorité présidentielle. Ça c’est un fait. Pour soutenir le dialogue, il n’a pas hésité à organiser un tournoi dit « de la paix et du dialogue. » De l’entourage, du médecin, on apprend que ce n’est ni le premier ni le dernier acte d’investissement de Kabange Numbi dans le football.
  5. Aubin Minaku : Le Président de l’Assemblée nationale est l’actuel homme fort du DCMP, l’une des grandes équipes du pays. Secrétaire général de la Majorité présidentielle, Aubin Minaku est officiellement « autorité morale » du club champion d’Afrique en 1996. Son arrivée au DCMP a redonné de vie à cette équipe qui tanguait après le départ de Gentini Ngobila et du Français Legarda. Un joueur brésilien et beaucoup de footballeurs africains sont arrivés au club. Ce mercato qui a coûté pas moins de 500.000 USD si on doit cumuler la valeur marchande de chacun des joueurs.
  6. Gabriel Amisi (Bonus) : Le Tout puissant président de l’AS. V. Club de Kinshasa est d’abord Général et chef de la première zone de défense, qui couvre notamment Kinshasa. Son nom apparaît ici parce qu’Amisi joue aussi un rôle politique notamment lors des manifestions de l’opposition.
  7. Faustin Bokonda: Député UDECO, Bokonda, c’est un vrai passionné du football et surtout du FC Lupopo. Sa campagne électorale était quasiment prise en charge par les supporteurs. Bien que député, il partage encore son temps entre Kinshasa et Lubumbashi où il continue à suivre et à présider l’un des deux clubs les plus populaires de l’ex-Katanga.
  8. Moise Katumbi : Sa passion du football n’est pas à démontrer tout comme ses ambitions politiques. Président du TP Mazembe, il a réussi à imposer le vocable président-sponsor dans le jargon du journalisme sportif en RDC. En plus des trophées et des stars africaines, il a fait construire un stade et bâti une académie du football à Lubumbashi. Il fait voyager ses joueurs à bord d’un avion appartenant au club. Katumbi, c’est aussi les affaires. Il refuse parfois de brader certaines de ses stars s’ils n’arrivent pas à les « vendre » au prix fort. Katumbi est également introduit dans le gouvernement mondial du football. Nommé en 2013 comme membre de la commission d’Organisation de la Coupe d’Afrique des Nations, Moïse Katumbi a été reconduit en 2015 pour deux années supplémentaires  à ces fonctions lors de la dernière réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), tenue au Caire en Egypte. Il est également membre de la commission Stratégique de la FIFA. Candidat déclaré à la présidentielle, Moise Katumbi a notamment bénéficié d’un soutien massif des supporteurs du TP Mazembe chaque fois qu’il se présentait pour se faire auditionner par la justice à Lubumbashi. Certains supporteurs ont payé le prix de ces rapports flous entre politique et sport. Ils se retrouvent en détention.
  9. Zoé Kabila : Député national, homme d’affaires et frère de l’actuel président de la République, Zoé est à la tête du complexe sportif Shark Club et surtout Président du club Shark Club XI. Arrivé à la tête du club en 2009, Zoé a placé cette équipe dans l’élite du football kinois. Avec un budget annuel d’environ 500.000 USD, Shark XI est parvenu notamment à attirer certains grands noms du football et surtout à titiller TP Mazembe et V.Club en championnat national.
  10. Ngoyi Kasanji: Ancien footballeur, il est aujourd’hui président de SM Sanga Balende.  Alphonse Ngoyi Kasanji est aussi gouverneur de la province diamantifère du Kasaï Oriental.  Son équipe est quasiment la seule à toiser le TP Mazembe et l’A.S.V.Club en compétition nationale. SM Sanga Balende a également retrouvé les compétitions africaines grâce notamment à un investissement qui a fait venir des entraîneurs étrangers (dont un français) et des joueurs de qualité. Ngoyi Kasanji fait également construire un stade à Mbuji-Mayi.

Patient LIGODI

 

Linafoot : Levée de la suspension du championat après accord politique

La ligue nationale de football (LINAFOOT) a confirmé ce 03 janvier la levée de la mesure portant suspension du championnat de la division 1.

Dans une correspondance datant du mardi dernier, cette instance de football en République démocratique du Congo (RDC) a convié les clubs engagés dans le championnat d’élite à une réunion le 07 janvier prochain pour discuter des modalités pratiques de la reprise de la division 1.
Cette décision intervient trois jours seulement après la signature de l’Accord du 31 décembre par les acteurs politiques congolais sous l’égide de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco )

L’ex ministre des sports et loisirs, Dénis Kambayi, avait suspendu 15 décembre 2016 toute rencontre sportive sur toute l’étendue de la République à 4 jours de la date du 19 décembre 2016.

Beaucoup d’analystes craignaient que les supporters ne puissent profiter d’une rencontre sportive pour  manifester leur accord ou désaccord au maintien au pouvoir de Joseph Kabila au-delà de son deuxième et dernier mandat constitutionnel qui a expiré la soirée du 19 décembre 2016.

A quatre jours du 19 décembre, le Gouvernement suspend le championnat de la Linafoot

Le ministre de la Jeunesse, Sports et Loisirs, Dénis Kambayi, a décidé depuis le 13 décembre 2016 de suspendre le championnat national de football (Linafoot) sur l’étendue du territoire national. A partir de ce 15 décembre 2016, affirme le ministre, aucune rencontre ne devra avoir lieu dans les stades congolais. Ce championnat devra reprendre le 14 janvier 2017.

Dénis Kambayi a justifié cette suspension par l’excès des violences dans les stades, le non-respect de la clé de répartition des recettes, les dégâts causés dans les différentes installations sportives et l’absence de civisme sportif et de la bonne conduite des supporters.

De l’avis de certains observateurs, cette mesure vise à éviter tout débordement à l’approche du 19 décembre, date de la fin du dernier mandat constitutionnel du Chef de l’Etat. Ce 18 décembre 2016, soit un jour avant le 19 décembre, était initialement prévu le match retour entre l’AS V.Club et le DCMP, deux de grands clubs kinois.

Depuis le sacre de la RDC au Championnat d’Afrique des Nations 2016, le football est devenu un lieu par excellence des revendications politiques. Les Kinois en profitent, dans les stades, comme dans les rues lors de réjouissances populaires, pour se prononcer d’une part pour le départ de Joseph Kabila (« Yebela mandat esili ») et de l’autre pour le maintien de l’actuel Président au pouvoir (« Wumela, mandat eza nanu »).

Franck Ngonga

 

 

RDC : ACTUALITE.CD lance FOOT.CD, un média 100% football congolais

Next Corp., la société qui édite ACTUALITE.CD, dévoile son dispositif spécial pour la couverture de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN 2017). Pour sa première CAN, Next Corp veut affirmer son positionnement comme première audience web (pour un pure player) de la République Démocratique du Congo en lançant FOOT.CD

« Dans notre stratégie, nous voulons établir un véritable dialogue entre les dirigeants, les experts et le public, c’est-à-dire jeter un pont entre ces trois sphères, réconcilier le public avec son équipe nationale, sont nos défis », a déclaré Michel Tobo, directeur de publication de FOOT.CD

FOOT.CD a l’ambition d’être la plus grande vitrine de la participation congolaise à la CAN.

«Grâce à un meilleur traitement des big data, notre objectif est de canaliser la majorité des demandes sur la participation des léopards vers ce site », a dit Patient LIGODI, Directeur Général de Next Corp.

Grâce à son déploiement sur place au Gabon, FOOT.CD a l’ambition d’être la première source d’informations sur la participation congolaise à la CAN : photos exclusives, interviews inédites, backstages, etc. On y trouvera également les portraits des 23 léopards et du staff technique.

« Team 241 » : une rédaction éphémère installée au Gabon

Sur place au Gabon, FOOT.CD installera une rédaction éphémère « Team 241 » composée de deux journalistes et qui sera dirigée par Michel Tobo. Team 241 travaillera chaque jour comme une vraie rédaction et produira du contenu sur plusieurs formats scripto-audiovisuels en synergie avec la rédaction centrale à Kinshasa. Entre janvier et février, le dispositif FOOT.CD, deux consultants aussi célèbres qu’experts recrutés par Next corp., qui apporteront une touche plus technique au dispositif.

Avec près d’un millions de visite par mois, ACTUALITE.CD est l’un des trois sites internet 100% congolais les plus visités de la RDC (http://www.alexa.com/topsites/countries/CD). Avec son offre 100% CAN, 100% foot, Next Corp., ambitionne de devenir la première audience web du pays.

Créé en 2016, Next Corp se positionne comme un acteur majeur de la production et de l'édition des contenus pour internet en RDC.

Next Corp, vise à répondre aux besoins du nouveau consommateur des informations, quel que soit le lieu où il se trouve. Next Corp., édite et exploite la marque ACTUALITE.CD, portail de référence des informations politiques, sécuritaires et économiques en RDC. 

Patient LIGODI

Directeur Général

Next Corp.

Send this to a friend