• 1200 x 200 Livefoot.fr

Actualité, International, National

CAN 2019: Un arbitre central congolais retenu…37 après !

Il a fallu attendre 37 années pour voir un arbitre central congolais être retenu pour une phase finale de la Coupe d'Afrique des Nations (CAN). Seul congolais, Jean Jacques Ndala Ngambo est parmi les 27 arbitres centraux désignés par la Confédération Africaine de Football (CAF) pour officier au mois de Juin et Juillet en Egypte. En outre, Olivier Safari, déjà présent lors de la dernière édition au Gabon, figure à nouveau  parmi les 29 assistants sélectionnés.

Le prodige congolais, Jean Jacque Ndala a officié quelques rencontres durant la campagne des éliminatoires notamment le choc Nigéria-Lybie à Abuja et l'alléchant Angola-Burkina Faso à Luanda. Très présent sur la scène continentale, l'un des meilleurs sifflés du pays, se distingue depuis quelques années dans les compétitions interclubs de la CAF, où il a apparu à trois reprises dans cette édition de la ligue des champions. Il était au sifflet des affiches entre Olando Pirates et Horoya, Lobi Stars et Wydad Casablanca et JS Saoura et Simba SC. Très autoritaire sur le terrain, le natif de Lubumbashi, a également dirigé lors des phases finales des Coupes d'Afrique des Nations des Jeunes et au Championnat d'Afrique des Nations, CHAN Maroc 2018.

Bien avant d'atterrir au pays de Pharaon, Jean Jacques Ndala Ngambo et Olivier Safari très bien côté par la FIFA, seront en Pologne au mois de mai pour la Coupe du Monde de moins de 20 ans en qualité d'assistant. Ce sera une première pour les officiels Congolais dans l'histoire de ce tournoi. Olivier Safari avait déjà, quant à lui, dirigé au mondial des moins de 17 ans en Inde en 2017. 

Lire aussi: CAN 2019 : Ce que toucheront les arbitres et les officiels de la CAF en Égypte

Le dernier congolais à officier à la CAN était Kabongo Kambanji. C'était à la CAN Libye 1982 remportée par le Ghana. L'ex arbitre international congolais était aux commandes de la rencontre de la 2ème journée du groupe A entre le pays organisateur, la Libye et la Tunisie. Le pays hôte s'était imposé deux buts contre zéro (2-0), le 9 mars au stade du 11 juin de Tripoli.

Fonseca Mansianga

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend