• 1200 x 200 Livefoot.fr

FOOT.CD

FOOT.CD est la référence de l'actualité du football en RDC

Europa League : Kayembe et Anderlecht terminent avec nul

Edo Kayembe et Anderlecht sont allés prendre un dernier point (0-0) sur la pelouse des croates du Dinamo Zagreb. C’était pour le compte de la dernière journée de la phase des groupes de l’Europa League.

Le milieu international espoir congolais a disputé toute la partie qui comptait pour l’honneur. Les belges étaient déjà hors depuis la 4ème journée de ce tournoi après avoir perdu (0-2) en Turquie devant la formation de Fenerbahçe.

Ils vont se concentrer sur le championnat où ils croisent déjà ce dimanche 16 décembre la formation du Club de Bruges. Ce sera pour le compte de la 19ème journée. Ils sont pour l’instant 4ème au classement avec 31 points.

Michel TOBO

Dcmp-San Pedro/Agostinelli : « Si ce match sera difficile pour nous, il sera également pour notre adversaire»

Le Daring Club Motema Pembe (Dcmp) reçoit ce samedi 15 décembre la formation de San Pedro Fc de la Côte d’Ivoire. Ce sera pour le compte des 16ème de finale aller de la Coupe de la Confédération.

Les objectifs des Immaculés ont été clairement définis en début de saison avec tous les moyens mis à la disposition de l’équipe avec le recrutement d’un nouveau staff technique et le renforcement de l’effectif. Et parmi ces objectifs, nous avons bien évidemment cette Coupe de la Confédération qui fuit à l’équipe depuis 1994 et que l’ensemble du groupe voudrait à  nouveau conquérir. Cela commencera bien entendu par une qualification pour la phase des groupes de ce tournoi en disposant dans un premier de cette formation ivoirienne.

« Nous avons une grande ambition qui est celui de faire mieux que ces dernières années en Coupe d’Afrique pour l’équipe. Nous voulons battre le record, pourquoi pas aller chercher la Coupe à la fin du tournoi. Comme lors du 1er tour, nous ne connaissions pas notre adversaire, c’est le cas pour San Pedro dont nous possédons quelques informations qui sont suffisantes. Nous sentons qu’il y a beaucoup de pression pour ce match comme si c’était un derby contre V.Club. Notre équipe est bien sur le plan mental et physique. C’est qui est important pour nous ce que nous voulons gagner. Si ce match sera difficile pour nous, il sera également pour notre adversaire », a expliqué Andrea Agostinelli, l’entraineur des Immaculés.

Michel TOBO

Dcmp-San Pedro/Jany Tarek : « Nous allons essayer de commettre moins d’erreurs et essayer de gagner… Et si ce n’est pas le cas, ramener au moins un nul »

Le San Pedro Fc sera reçu ce samedi 15 décembre par le Daring Club Motema Pembe (Dcmp). Ce sera pour le compte des 16ème de finale aller de la Coupe de la Confédération.

La formation ivoirienne est à sa toute première expérience africaine et nourrit des ambitions légitimes d’aller le plus loin possible. On est rassurant de ce côté et on espère bien sûr faire un bon résultat pour ce match aller.

« Nous sommes une équipe ambitieuse qui veut aller loin dans cette compétition. Nous en sommes à notre première expérience sur le plan continental. Nous savons que le Dcmp est une grande équipe. Nous avons des surprises dans une rencontre de football. Nous allons essayer de commettre moins d’erreurs et essayer de gagner. Et si ce n’est pas le cas, ramener au moins un nul. Nous avons bien préparé ce match. Nous savons ce qui nous attend et nous allons essayer de faire un bon match », a déclaré Jany Tarek, l’entraineur tunisien de cette formation de San Pedro Fc.

Michel TOBO

Dcmp-San Pedro/Ouattara : «C’est un match qui se jouera sur le plan mental vu que nous sommes à l’extérieur… Nous ne sommes pas venus défendre »

Le San Pedro Fc sera reçu ce samedi 15 décembre par le Daring Club Motema Pembe (Dcmp). Ce sera pour le compte des 16ème de finale aller de la Coupe de la Confédération.

La formation ivoirienne est à sa toute première expérience africaine et nourrit des ambitions légitimes d’aller le plus loin possible. On est rassurant de ce côté et on espère bien sûr faire un bon résultat pour ce match aller.

« Nous avons une très bonne équipe très mixte composée des joueurs expérimentés et des jeunes. Nous savons très bien voyagé. C’est un match qui se jouera sur le plan mental vu que nous sommes à l’extérieur. Nous ne sommes pas venus défendre. Nous allons ouvrir le jeu et si Dieu le veut, nous allons marquer. Notre adversaire a inscrit 5 buts lors du précédent tour mais cela dépend de l’équipe qui est en face. Nous avons de bons défenseurs et si nous défendons bien, nous pouvons faire la différence », a confié Ousmane Ouattara, le capitaine de San Pedro.

Michel TOBO

V.Club-Dauphin Noir (5-1)/Ibenge : « Nous avons été poussifs face à Nyuki et là nous avons bien réagi, et cela doit continuer ainsi contre Bantu FC »

L’AS V.Club s’est refaite une santé (5-1) devant l’AS Dauphin Noir de Goma, jeudi au stade Père Raphaël. C’était pour le compte de la 12ème journée du 24ème championnat national, Ligue 1.

Les Kinois ont bien maîtrisé leur match où ils n’ont pas eu beaucoup de difficultés en profitant de la méforme tout simplement de leurs adversaires pour soigner leur goal-différence. Une victoire qui vient à point nommé avant le match des 16èmes de finale de la 23ème Ligue des champions de la CAF que l’équipe doit aborder avec beaucoup de sérénité en surfant sur sa bonne dynamique du moment.

« Nous avons bien conservé le ballon en étant bien en place. Nous avons marqué sur des accélérations et nous avons réalisé une bonne première mi-temps qui a donné le ton du match. Le but inscrit dès l’entame nous a mis sur les bons rails. Nous nous sommes donnés du bon moral. C’est toujours bien de gagner avant d’enchaîner une autre confrontation. Nous avons été poussifs face à Nyuki et là nous avons bien réagi, et cela doit continuer ainsi contre Bantu FC », a déclaré Jean-Florent Ibenge Ikwange, l’entraîneur de V.Club.

Michel TOBO

V.Club-Dauphin Noir (5-1)/Sengamay : « Nous avons eu beaucoup de blessés et d’absence… C’est ce qui explique ce lourd revers »

L’AS Dauphin Noir de Goma s’est largement inclinée (1-5) devant l'AS Vita Club, jeudi au stade Père Raphaël. C’était pour le compte de la 12ème journée du 24ème championnat national, Ligue 1.

Avec un effectif complètement réduit et surtout décimé avec des blessures, cette défaite était prévisible. Ajouté à cela, le gros match fourni lors du nul (0-0) devant le Daring Club Motema Pembe (Dcmp), cela n’a fait que compliquer la situation pour les Gomatraciens qui ont commencé à accuser le coup dès l’entame de la partie en prenant un but dès la 4ème minute.

« C’est notre première défaite depuis le début de la saison. Nous avons eu beaucoup de blessés et d’absence. C’est ce qui explique ce lourd revers.  Nous avons obligé certains joueurs qui n’étaient en mesure de le faire, d’être sur le terrain, quelques jours seulement après le match contre le Dcmp (0-0) où nous avons beaucoup donné en terme d’énergie. Nous avons terminé le match à 10 parce que nous ne savions plus faire des remplacements. Nous espérons que la fois prochaine nous aurons un effectif conséquent pour jouer », a confié Abdoul Sengamay, l’entraîneur de Dauphin Noir.

Michel TOBO

Ligue 1 : Muzungu et Luzolo voient double, V.Club s’installe à la 2ème place

L'AS V.Club a eu raison de l'AS Dauphin Noir sur la marque de 5 buts à 1, ce jeudi 13 décembre au stade des Martyrs, dans le cadre de la poursuite du 24ème championnat national, Ligue 1.

Le club kinois a  ouvert le score dès la 4ème minute par Chadrack Muzungu. Francis Kazadi Kasengu et Ernest Luzolo Sita ont alourdi la marque respectivement aux 31ème et 35ème minutes. C'est sur ce score de 3-0 que les deux clubs ont fini la première partie de cette rencontre. De retour des vestiaires, c'est Odja Mayele qui a réduit la marque pour l'AS Dauphin Noir de Goma à la 60ème minute. Treize minutes plus tard, Ernest Luzolo Sita s'illustrera pour son doublé, avant que Chadrack Muzungu ne boucle ce festival avec un 5ème but à la 80ème minute de jeu.

Une victoire qui porte les hommes de Jean Florent Ibenge à la 2ème position au classement provisoire avec 25 points derrière le TP Mazembe, leader avec 37 points.  La formation de Goma, quant à elle, reste à la 9ème place avec 17 points.

Auguy Mudiayi

Nyuki-Petro Atletico/Bukasa : « Le plus important dans une rencontre comme celle-ci, c’est de ne pas encaisser »

L’AS Nyuki de Butembo reçoit, ce vendredi 14 décembre, Petroleos Atletico de Luanda (Angola). Ce sera pour le compte des 16èmes de finale aller de la 16ème Coupe de la Confédération.

Après avoir passé le tour préliminaire en disposant des Soudanais d’Al Ahly Shandi, la formation entraînée par Guy Bukasa commence, petit à petit, à s’habituer et prendre goût du haut niveau auquel elle confrontait depuis l’entame de cette saison africaine. On est conscient de ce côté de la tâche à surmonter et un travail a été fait pour permettre à l’équipe de se retrouver au tour suivant.

« Le plus important dans une rencontre comme celle-ci, c’est de ne pas encaisser. Sur l’ensemble de deux matchs, si nous n’encaissons pas, nous sommes bien. Nous allons essayer d’être sérieux et d’essayer d’en mettre plus que l’adversaire, faire également la même chose là-bas. Marquer un but par match, ce n’est pas mal non plus. C’est vrai qu’il faut en mettre beaucoup mais il faut apprendre à être sérieux derrière. Le football, c’est la stratégie et nous allons essayer d’être disciplinés, coordonnés en laissant moins d’espace à l’adversaire. Pour nous, le premier objectif, c’est de ne pas encaisser. Si nous réussissons à le faire sur l’ensemble de deux matchs et que nous arrivons à inscrire notre petit but habituel, nous serons qualifiés », a déclaré Guy Bukasa, l’entraîneur de Nyuki.

Michel TOBO

Renaissance-Maniema Union (0-0)/Manza : « C’est anormal que nous ne soyons pas en mesure de dépasser cinq buts depuis le début de la saison »

Le FC Renaissance du Congo a été accroché (0-0) par l'AS Maniema Union de Kindu, mercredi au stade des Martyrs. C’était pour le compte de la 14ème journée du 24ème championnat national, Ligue 2.

Les Renais ont visiblement toujours du mal à enchaîner de bons résultats dans cette compétition. Cette explication vient prouver à suffisance les limites de l’équipe qui se recherche après avoir disputé déjà une dizaine de rencontres. Mais on promet de ce côté de continuer à travailler pour essayer de sauver cette saison qui sera très longue.

« Nous sommes déçus de ce résultat bien évidemment. Nous avons raté beaucoup d’occasions par manque de lucidité surtout en première période. Nous avons toujours de soucis sur le plan de la finition parce que c’est anormal que nous ne soyons pas en mesure de dépasser cinq buts depuis le début de la saison. Nous allons continuer à travailler dans presque tous les compartiments. Nous n’avons pas senti aujourd’hui notre milieu de terrain comparativement à notre match contre Muungano (victoire 2-1). Même au niveau de la défense, nous avons aligné de nouveaux joueurs qui étaient un peu réservés », a expliqué Pitchou Manza, l’entraîneur du FC Renaissance du Congo.

Michel TOBO

Renaissance-Maniema Union (0-0)/Birindwa : « Nous sommes venus à Kinshasa dans l’objectif de ramener six points mais nous repartons avec quatre, c’est déjà acceptable pour une équipe de l’Est du pays »

L’As Maniema Union a partagé le point nul (0-0) avec le FC Renaissance du Congo, mercredi 12 décembre au stade des Martyrs. C’était pour le compte de la 14ème journée du 24ème championnat national, Ligue I.

L’équipe de Kindu aura disputé une rencontre correcte où elle aura eu des opportunités de gagner. Mais le manque de lucidité et la précipitation, les protégés de Jean Birindwa n’ont su les concrétiser. Mais ils repartent tout de même avec quatre points de leur périple kinois et renforcent leur positionnement au classement en attendant les prochaines rencontres.

« Nous avons eu des occasions que nous n’avons pas concrétisées sinon nous allions l’emporter. Nous jouions devant Renaissance face à son public, nous avons pris un point, c’est bien bon que le résultat n’a pas reflété la réalité du match. Nous pouvions faire mieux mais nous avions deux joueurs qui étaient absents sur notre ligne d’attaque et nous ne pouvions pas faire autrement. Nous avons manqué de réalisme tout simplement devant une équipe qui était très engagée au regard de sa dernière défaite (1-5 devant Dauphin Noir) et qui connaissait également notre valeur. Nous sommes venus à Kinshasa dans l’objectif de ramener six points mais nous repartons avec quatre, c’est déjà acceptable pour une équipe de l’Est du pays », a confié Jean Birindwa, l’entraîneur de cette formation.

Michel TOBO

Send this to a friend