Standard: Mpoku, Sa Pinto et Gomes attendus au parquet le mardi 6 février

L’international congolais du Standard de Liège, Paul-José Mpoku, son entraineur, Sa Pinto, ainsi que le préparateur physique du club, Guilherme Gomes sont attendus, le mardi 6 février prochain devant les instances disciplinaires de la commission des litiges de l’Union belge.

Cette décision rendue public ce jeudi 25 janvier, fait suite aux propos tenus par le technicien portugais Sa Pinto à l’issue du revers du Standard (2-1) sur le terrain de Zulte Waregem le mardi 23 janvier dernier.

En effet, mécontent de l’arbitrage au cours de cette opposition, avec notamment l’exclusion d’Edmilson Junior à la 90ème minute soit deux minutes avant que le Standard ne concède le but de la défaite (92ème), l’entraineur des « Rouches » s’était emporté contre Lawrence Visser, l’arbitre du match. Paul-José Mpoku a, pour sa part, tenté de l’apaiser. L’arbitre a inclus cet incident dans son rapport, ce qui a poussé le parquet à porter le Portugais devant la commission des Litiges.

Mais selon les confrères belges de la RTBF, le médian international congolais et le préparateur physique, Guilherme Gomes sont poursuivis sur base du rapport du délégué de match qui a lui aussi suivi ces incidents.

Japhet Toko

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

- Advertisment -spot_img