• 1200 x 200 Livefoot.fr
1200 x 200 1xbet

Actualité, International, Leopards

RDC-Zimbabwe/Botaka : « A St Trond, le coach m’a donné la responsabilité d’être capitaine cette saison… C’est à moi maintenant de le montrer en équipe nationale »

Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) affronteront dans une double confrontation les Warriors du Zimbabwe. Ce sera pour le compte des 3ème et 4ème journée des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN), Cameroun 2019.

Le sélectionneur national, Jean-Florent Ibenge Ikwange, dispose presque de la majorité des 26 joueurs qu’il a convoqué pour cette campagne. La préparation a effectivement démarré avec la mise en place tactique qui se fera pour les deux derniers jours.

Et parmi ceux qui sont déjà sur place, nous notons la présence de Jordan Rolly Botaka. L’ailier et capitaine de Saint Trond (D1 Belgique) revient en sélection après un moment d’absence. Il s’est dit très heureux de ce retour et il est visiblement très motivé avec tous ses coéquipiers.

« Tous ceux qui sont là ont le mental positif. Ça fait du bien de voir cela au regard de l’importance du match du match de samedi. Nous allons jouer deux fois contre notre adversaire tout en sachant que le vainqueur de cette double confrontation sera presque qualifié. Nous allons tout faire pour réussir à l’emporter. Chaque joueur congolais veut jouer pour son équipe nationale. Moi, à chaque fois que je suis sélectionné, je suis très content. Je remercie Dieu pour cela et le coach aussi. J’ai travaillé dure pour être de retour dans la sélection et j’y suis, cela ne peut que me faire du bien. A Saint Trond, le coach m’a donné beaucoup de responsabilité d’être capitaine cette saison. Il a vu ces qualités en moi, c’est à moi maintenant de le montrer en équipe nationale. La saison se passe bien pour moi et je veux le montrer ici à Kinshasa », a-t-il confié à la presse.

Le match aller se dispute ce samedi 13 octobre au stade des Martyrs de la Pentecôte de Kinshasa et le retour aura lieu le mardi 16 octobre à Harare.

Michel TOBO

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend