A quelques heures du choc opposant la RDC et le Togo dans le cadre de la dernière journée de la phase des poules (Groupe C), la pression montent à Kinshasa. Les kinois ne jurent que par la victoire.

Dans les rues de Kinshasa, on peut apercevoir filles et garçons, jeunes et vieux parés aux couleurs nationales: bracelets, képis, écharpes rivalisent d’ardeur dans la capitale. Des sifflets et trompettes retentissent et accompagnent le fameux ”fimbu” (chicotte, Ndlr.».

Au rond-point Mandela (ex-24 Novembre), les élèves également sont maquillés aux couleurs nationales. Les drapeaux tricolores sont attachés dans presque tous les véhicules de transport en commun en signe du soutien à l’équipe nationale.

Quelques réactions:

Christian (élève) : « La RDC gagnera ce soir par deux buts avec un doublé du buteur Junior Kabananga. »

Alain (étudiant): « Nous attendons de la RDC une victoire ce soir. Nous allons gagner ce match par deux buts à zéro. C’est Kabananga qui terminera meilleur buteur de cette CAN avec six ou cinq buts. »

N’sié (fonctionnaire de l’Etat): « Ce soir, j’attends une victoire d’un but à zéro. »

Chantal (étudiante): « Je crois qu’on pourra gagner ce soir par un score de cinq buts. »

Patrick (vendeur d’accessoires) :« Je pense que la RDC va gagner ce match par deux buts à zéro. D’ailleurs, nous sommes premier du groupe ».

Auguy Mudiayi