Chancel Mbemba Mangulu passe une période assez délicate avec Newcastle depuis l’entame de la saison. L’ancien défenseur d’Anderlecht n’a disputé que huit matchs, toutes compétitions confondues.

Visiblement, il n’entre pas dans les petits papiers du staff technique de son club parce qu’utilisé à des positions où il ne joue presque pas, lui qui est défenseur central de métier. Il a été plus usité sur les côtés où il a du mal à convaincre. D’où le fait qu’il est souvent écarté de la composition des 18 joueurs pour les rencontres du week-end. Mais, heureusement pour lui, il prend sa situation avec beaucoup de recul et pense qu’il peut s’améliorer avec le travail.

« Quand vous partez vous battre, le Général vous dit quoi faire. Quand il dit, Chancel va jouer dans telle ou telle position, je vais et j’essaie de m’adapter le plus vite possible, car je sais qu’ils ont besoin de moi dans cette position. C’est ma force. C’est ce que je fais. J’ai beaucoup de qualités à jouer dans beaucoup de positions. Je sais très bien que j’ai joué comme arrière gauche et que j’étais là pour remplacer un blessé (Paul Dummett), et il est maintenant sur le chemin du retour. Mais ce n’est pas moi qui choisit, c’est le manager. Quand il regarde chaque joueur, il peut voir les qualités qu’ils ont individuellement, et il choisit qui joue dans quelle position. Il m’a dit: «Chancel, tu as la capacité, où que je joue. Vous serez capable de jouer ». Je joue pour aider mon équipe et quand j’en ai besoin, je donne 100%. C’est ce qui compte pour moi. Tout ce que je peux faire est de continuer à travailler dur. Je suis ici pour travailler pour l’équipe, le staff et les fans. Et je veux être prêt chaque fois que l’entraîneur me fait appel.  Je regarde les vidéos par la suite, mais je ne pense pas que je puisse évaluer mes performances. C’est aux autres, au manager et aux entraîneurs, de regarder et de me dire ce que j’ai bien fait ou pas. Mais tout ce que je veux, ce sont les critiques, parce que je suis encore jeune et que je veux apprendre et m’améliorer chaque jour, et c’est ainsi que je le ferai », a-t-il dit sur le site officiel du club.

Michel TOBO