Martin Angha à propos des Léopards : « C’est quelque chose auquel je pense et ce serait un honneur pour moi »

Martin-Yves Angha est arrivé cette saison au Fortuna Sittard (D1 Pays-Bas) pour deux ans en provenance de Saint Gall (D1 Suisse). Il a réalisé une bonne saison et n’a pas trop de soucis d’intégration. Il s’est fondu dans l’équipe et a réussi à trouver une place de titulaire.

Né il y a 26 ans en Suisse d’un père congolais et d’une mère suisse, l’ancien défenseur de Nuremberg (Allemagne) a fait ses débuts à Arsenal (D1 Angleterre), ce qui reste, bien évidemment, un de ses meilleurs moments en tant que footballeur professionnel. Mais cependant en ayant des origines congolaises, il ne serait pas contre l’idée de jouer avec les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) bien qu’il n’a pas encore été contacté par les autorités fédérales. Au delà, il suit de près le football congolais où il connaît quelques internationaux avec qu’il a joué ou eu comme adversaires.

« Oui, j’essaye de le suivre autant que possible. Je sais qu’ils ont des joueurs très bons et très talentueux. Je garde toujours un œil sur l’équipe et comment ils s’en sortent. Il est sur que c’est quelque chose auquel je pense et ce serait un honneur pour moi. Si je peux le faire, bien sur, pourquoi pas? Non. Je n’ai pas encore été approché. Nous verrons ce qu’il se passera. Pour le moment j’essaye de me concentrer sur mon football avec mon équipe et jouer autant de matches que possible et d’être performant. Je pense que tout le reste viendra naturellement. Je ne sais pas si vous pouvez dire ca pour être honnête. Je suis moitié-moitié donc une partie de mon cœur vient de Suisse et l’autre partie de mon cœur vient du Congo. Quelque soit le choix je crois que je représenterais l’un ou l’autre avec beaucoup d’honneur et j’en serais très fiers. J’en connais quelques uns. Je connais 2 gardiens. Fayulu et Kiassumbua. Ils sont aussi nés en ont grandi en Suisse et j’ai joué avec eux. Je connais aussi Chadrac Akolo qui jouait en Suisse. Je connais d’anciens joueurs comme Afobe. Nous étions ensemble à Arsenal. Je connais quelques joueurs qui viennent de là-bas. Non, pas encore. Je dois dire que c’est l’un de mes rêves que je veux réaliser dans un futur proche, c’est sur. J’ai envie de voir d’où vient mon père. Où se trouve le reste de ma famille. Découvrir toute la culture et l’expérience et c’est quelque chose que j’aspire à faire », a-t-il confié à la Team Africa.

Martin-Yves Angha a disputé cette 18 matchs pour 1 buts et 3 passes décisives, toutes compétitions confondues.

Michel TOBO