Les Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) ont pris leur nouveau quartier général à Alexandrie (2h30’ de route du Caire). C’est dans cette contrée que les Fauves congolais disputeront le dimanche 7 juillet leur 8ème de finale. Ce sera face aux Baréa de Madagascar, la révélation de cette 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations.

Dans la tanière, la tension a baissé relativement avec cette qualification inespérée où il a fallu attendre les victoires du Maroc sur l’Afrique du Sud (1-0) et celle du Sénégal sur le Kenya (3-0) pour se rassurer définitivement d’être pris parmi les 4 meilleurs 3èmes.

Cette péripétie a eu comme bonheur de déclencher un nouveau souffle chez les Léopards qui ont entamé ce tournoi dans des conditions difficiles. Le discours a changé littéralement et tout le groupe, dans l’unissons, parle d’un nouvel état d’esprit qui s’est installé. Cette nouvelle dynamique leur permettra d’affronter d’autres obstacles un peu plus coriaces dans cette phase à élimination directe.

 « Le Madagascar que nous allons croisés, ce n’est pas le même que nous avons eu il y a quelques années. C’est le Madagascar des 8èmes de finale cette fois-ci. C’est une équipe qu’il faudrait prendre avec beaucoup d’attention parce qu’ils se sont qualifiés sans complication. Cela veut dire qu’elle est très forte », a-t-il dit.

Michel TOBO (Envoyé Spécial en Egypte)