• canard
Actualité, National

Linafoot-Bilan phase aller /Bosco Mwehu : « Nous avons amélioré là où il fallait améliorer mais il reste beaucoup de choses à faire »

La commission de gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot) a tenu ce vendredi 12 janvier, en son siège situé dans la commune de la Gombe, une conférence de presse. Il était question lors de cette rencontre avec les professionnels des médias, d'évaluer l’organisation de la manche aller de cette 23ème édition.
Mwehu Beya Kofela, le président de cette commission de gestion, s'est dit globalement satisfait du déroulement de cette manche aller qui s’est étalée sur deux mois. Il a par ailleurs, soulevé à titre de regret, les incidents survenus lors de la rencontre qui a opposé l'As Dauphin noir à l'Oc Muungano (zone Est) puis l'affaire rélative aux forfaits infligés au Fc Renaissance du Congo.
« Le championnat a débuté exactement le 11 novembre 2017 avec un match avancé dans la zone Est entre Bukavu Dawa et Mont Bleu. Il était prévu que nous commencions le 12 novembre mais pour des raisons d’ordre organisationnel, nous avions voulu avancer ce match. A notre humble avis, nous pensons que cette phase aller s’est bien déroulée. Il n’y a pas eu trop d’accrocs, il n’y a pas eu d’incidents qui ont amené à perturber des matches, sauf peut être pour le cas de la rencontre entre l’As Dauphin Noir et l’Oc Muungano à Bukavu (ndlr match arrête à 3 minutes de la fin ), ensuite il y a eu l’épisode du Fc Renaissance avec les décisions que nous avions prises, fort heureusement cela n’a pas connu trop de vagues. Pour le reste, la commission a fait un effort pour gérer les rencontres comme elle devait le faire. Sinon nous nous félicitons de ce qui s’est passé pendant la phase aller. Nous espérons que nous avons amélioré là où il fallait améliorer mais il reste beaucoup de chose à faire», a déclaré le président de la commission de gestion de la Linafoot.
Pour Bosco Mwehu Beya, c’est l’effort que sa commission déploie pour se conformer aux textes qui régissent le championnat et l’œil regardant qu’elle a sur l’arbitrage, qui fait leur force.
« Quand nous sommes arrivés, nous avions convié nos sociétaires à une réunion. Parmi les conseils qu’ils nous avaient prodigué pour réussir l’organisation de ce championnat sans problème, ils ont demandé à notre commission de se conformer aux textes (Règlements de la compétition ndlr) et d’avoir un œil très regardant sur l’arbitrage. Je crois que c’est ce que nous avons essayé de faire tout simplement. Nous nous conformons aux textes, et puis nous avions parlé avec les arbitres. Nous avons tenté de les mettre plus ou moins à l’aise même si les moyens font défaut. Nous leur donnons ce qu’ils doivent recevoir avant le match pour leur motiver et après le match (ndlr: en cas de bonne prestation lors des derby ou matches à tension). Les arbitres ont adhéré à notre discours. Je pense que ce sont là les deux faits majeurs bien qu’on peut en ajouter d’autres, qui nous ont aidé à réussir cette phase »,  a-t-il renchéri
Il est à noter que la manche retour démarre dès ce samedi 13 janvier. Dans la zone Ouest, le Fc MK croisera, au stade des Martyrs de la Pentecôte, le Fc Renaissance du Congo.
Japhet Toko
Previous ArticleNext Article
FOOT.CD est la référence de l'actualité du football en RDC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend