David Kinsombi et Holstein Kiel (D2 Allemagne) accorderont leur hospitalité à la formation de Sandhausen. Ce sera pour le compte de la 14ème journée du championnat.

Le plus jeune capitaine (22 ans) de ce championnat et l’ensemble de son équipe font plus tôt une bonne entame de saison malgré les quelques écarts constatés. Ils occupent pour l’instant la 10ème place avec 18 points consécutifs au manque d’enchainement des victoires. Ils ont 4 victoires, 6 nuls et 3 défaites. Pour le capitaine, il faut maintenant essayer de rester constant avec les résultats et cela commence par une victoire impérative ce samedi bien qu’il reconnait que ce sera compliqué.

« Nous avons un bon esprit d’équipe. En ce qui concerne l’ambiance du groupe, malgré les nombreux nouveaux arrivants, aucun changement majeur ne peut être ressenti, ce qui est, bien sûr, une bonne chose pour les nouveaux joueurs. C’est bien de faire confiance à un jeune joueur, et il y a des joueurs expérimentés comme Dominik Schmidt, Johannes van den Bergh, Stefan Thesker et Dominic Peitz à mes côtés. A Kiel, il n’y avait presque qu’un spectacle pour moi. Nous devons de toute urgence cesser de prendre du retard. Nous avons de la qualité dans l’équipe, surtout en largeur, nous pouvons toujours remplir, ce qui peut s’avérer être un gros avantage cette saison. Le championnat est à nouveau extrêmement serré. Je peux le voir venir, cela va être une autre saison folle, avec une victoire contre le SV Sandhausen samedi. Elle sera une tâche difficile à résoudre pour nous. Mais on joue à la maison, on reste invaincu. Notre plan, ce sont trois points », a-t-il déclaré à nos confrères allemands de Kicker.de.

Michel TOBO