Football : les léopards et l’épineuse question de gardien de but

La sélection nationale de football de la RDC est actuellement confrontée à un sérieux problème de gardien de but. Ley Matampi Vumi, titulaire lors de la dernière Coupe d’Afrique des Nations en Egypte n’est plus convoqué en sélection pour une raison évidente. Le tout nouveau portier de Renaissance du Congo était sans club depuis la fin de son contrat avec Al Ansar d’Arabie Saoudite. A moins de deux semaines du début des matchs officiels, le nouvel entraîneur est dans l’obligation de trouver une réponse à cette épineuse question.

A la prise de ses fonctions après le départ de Jean Florent Ibenge Ikwange, Christian N’sengi Biembe a, dans son tout premier rassemblement rappelé Parfait Mandanda et Antony Mossi, tous deux remplaçants de Matampi à la CAN. Sans temps de jeu en club, les deux gardiens avaient un autre conquérant, Jackson Lunanga, remplaçant dans V.Club, titulaire avec les A’.

Les présumés successeurs de Matampi ont sorti des prestations très faibles au cours de deux matches amicaux disputés au mois d’octobre (contre l’Algérie (1-1) et la Côte d’Ivoire (1-3)), surtout pour Mandanda qui avait pris 3 buts en deux matchs. Le gardien de Charleroi, a qui reposait les espoirs à la retraite de Robert Kidiaba, avait déjà fait barrer de la place du numéro 1 par Matampi notamment pour cause des prouesses de ce dernier au CHAN 2016.

Des gardiens sans temps de jeu, à qui confier le poste ?

Pour entamer les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2021, Christian N’sengi Biembe a convoqué 5 derniers remparts. Sur cette liste post stage d’Algérie et de  France, le sélectionneur national intérimaire s’es passé des portiers Mandanda et Mossi pour ne garder que son protégé depuis les U23 et actuellement numéro des A’. Absent de la CAN, Joël Kiassumbua a été rappelé aux côtés des novices tel que Riffi Mandanda de Boulogne (D3 française), Timothy Bruce Fayulu (FC Sion) et Enzo d’Alberto (Union Saint Gilloise). Ce qui est aussi curieux est que de tous, personne ne garde les cages de son club en tant que titulaire, hormis Riffi qui compte dix matchs. Ce dernier ayant joué avec la sélection des jeunes français, devra passer après la procédure de naturalisation auprès de la FIFA.

Quid des talents locaux ?

Dans le débat, l’argumentaire avancé par certains amoureux du ballon rond, le fait d’avoir les  trois grands clubs avec des gardiens titulaires étrangers, fait en sorte que les Léopards manquent un gardien titulaire en club. Est-ce que c’est vraiment logique alors qu’on a un championnat d’élite régulier à 16 clubs ? Donc un gardien titulaire en sélection doit obligatoirement provenir soit de Mazembe, soit de V.Club, soit de DCMP ? N’y-a-t-il pas parmi les 13 autres gardiens du championnat, un meilleur qu’on peut juste propulser ? Tant des questions qui tordent les esprits alors que dans un passé, nous avions connu des gardiens tel que Guelor Nkela venu de la Cimenterie de Lukala (CILU). Manque du mieux ou question de confiance ? Cette question reste pendante.

Les Léopards jouent le Gabon, le 14 novembre au stade des Martyrs de la pentecôte et le 19 novembre à Banjul, contre la Gambie. Les deux affichent comptent dans le cadre des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations, Cameroun 2021.

Fonseca Mansianga

Tagged:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *