Le président du FC Renaissance du Congo, Pascal Mukuna, était en réunion de concertation ce lundi 9 septembre avec la commission de gestion de la Ligue nationale de football (Linafoot) en son siège, à Gombe.

Au sortir de cette réunion, Mukuna a demandé aux supporteurs de ne plus céder à l’agitation jusqu’à ce que la commission de gestion de la Linafoot va se prononcer à nouveau sur le dossier de l’exclusion.

« Nous ne pouvons que dire aux supporteurs de Renaissance de rester tranquilles, car la réunion s’est bien passée avec les autorités de la Linafoot. Ils m’ont donné un travail que je pense réaliser ce mercredi, pour l’attitude que devraient prendre les supporteurs de Renaissance au stade. En attendant le dernier mot des autorités de la Linafoot, les supporteurs de Renaissance doivent être calmes. Nous ne voulons plus d’agitation sur ce dossier », a confié Pascal Mukuna.

La Linafoot a exclu le Fc Renaissance du Congo de la 25ème édition du championnat national suite aux incidents survenus le lundi 2 septembre, au stade des Martyrs, lors de la rencontre qui l’avait opposé à Sa Majesté Sanga Balende de Mbuji-Mayi (1-1) pour le compte de la 2ème journée. Ces incidents causés par les supporteurs du club « Orange » ont occasionné plusieurs dégâts matériels et même humain, d’où cette grave décision.

Il y a deux ans, la formation kinoise avait déjà été exclue de ce championnat pour des problèmes similaires mais avait été graciée par la Fédération Congolaise de Football Association (Fécofa) qui avait, en son temps, mis en garde les dirigeants du FC Renaissance du Congo contre toute récidive sous peine d’être reléguée effectivement en division inférieure.

Fiston MOKILI