• 1200 x 200 Livefoot.fr
Actualité, International, Leopards

FC Renaissance du Congo/Coulibaly : «Ils pouvaient tout dire sauf trahir la bonne foi que j’ai eue à ne pas exposer nos problèmes au grand public »

Le milieu de terrain malien, Fousseyni Coulibaly, a tenu à réagir par rapport aux propos du président du FC Renaissance du Congo, le pasteur Pascal Mukuna, qui donnait des explications concernant le cas de chacun de 4 joueurs expatriés dont il fait partie, en conflit ouvert avec le club vert-blanc-orange kinois.

Dans ses dires, Pascal Mukuna a expliqué la raison principale de la résiliation du contrat avec le Malien, qui, selon lui, est atteint de « tuberculose » et que ce n’était nullement un souci d’argent parce que le concerné l’a reçu et qu'il lui restait même une saison à jouer au sein du club.

Pour Fousseyni Coulibaly, toutes ces déclarations le concernant sont fausses et qu’il n’a jamais contracté la tuberculose avec des preuves des tests médicaux étayant ses propos… En plus, l’initiative de la résiliation du contrat à l’amiable venait de lui et non de l’équipe.

«Les dirigeants du club nous ont demandé nos passeports avant le voyage de Kolwezi (ndlr : où avait été organisé le tour final - demi-finales et finale - de la 54ème Coupe du Congo) sous prétexte qu’ils devaient comporter nos visas. C’est à Lubumbashi que nous avons compris que c’était une farce, un moyen de nous retenir. A cause de moi, nous étions contraints de vivre sans provision et sans manger à la permanence de l’équipe où nous habitions, raison pour laquelle nous nous sommes rendus à la Fécofa. Et moi, personnellement, pour réclamer la restitution de mon passeport et la résiliation de mon contrat. Je n’ai jamais souffert de tuberculose. Lorsque nous étions à Kolwezi, j’avais la toux. Arrivé à Kinshasa, j’ai demandé au médecin de l’équipe d’aller passer le test, pour ce faire, à deux reprises et cela s’est avéré négatif. Ils pouvaient tout dire sauf trahir la bonne foi que j’ai eue à ne pas exposer nos problèmes au grand public. Cependant, ils me verront jouer au foot. Au supporteurs, ils doivent se battre pour l’intérêt de leur club», a-t-il confié aux confrères de Gazonfoot.com.

Fousseyni Coulibaly a joué la saison dernière au FC Renaissance du Congo avec des prestations satisfaisantes en début de saison mais a été contraint par une grave blessure à la jambe à s'éloigner des terrains durant près de 4 mois. Il n’a jamais réussi à retrouver la forme avec laquelle il avait séduit les supporteurs du club à ses débuts.

Michel TOBO

Previous ArticleNext Article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend