Décès Emeka Mamale: La Fifa apporte son soutien à la Fecofa et à la famille

Le président de la Fédération Internationale de Football Association (Fifa), le suisse Gianni Infantino, a présenté ses condoléances à la Fédération Congolaise de Football Association (Fecofa), par l’entremise de son président Constant Omari Selemani, suite à la disparition de l’ancien international congolais, Emeka Esanga Mamale.

En effet, dans une correspondance datée du 29 juin dernier, le président de l’instance faîtière du football mondial s’est dit profondément attrister par cette nouvelle.

«Au nom de la communauté internationale du football, je tiens à exprimer notre plus profonde sympathie à la Fecofa ainsi qu’à la famille, aux amis et proches d’Emeka. Nos pensées sont avec vous tous. Nous espérons que ces souvenirs et ces mots de soutien contribueront à apporter un peu de paix et de réconfort en cette période difficile», peut-on lire sur cette lettre.

Ancien du Daring Club Motema Pembe (Dcmp) où il s’est révélé aux yeux du public sportif congolais, il a fait partie de l’épopée des Léopards de la République Démocratique du Congo (RDC) lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) en 1996 en Afrique du Sud. C’est à l’issue de ce tournoi qu’il va se faire découvrir avec ses qualités  techniques inouïes. Il va signer au sein de la formation de Kwa Kwa Stars.

Et peu après, il sera l’un des premiers joueurs africains à évoluer dans le championnat sud-coréen au sein de la formation de Pohang Steelers. C’est avec cette étoffe qu’il jouera la Can au Burkina Faso en 1998 avec une 3ème place à la clé.

Emeka Esanga Mamale, connu chez les intimes sous le sobriquet de «Zorino» est décédé le 25 juin dernier de suite d’une courte maladie à Kinshasa.

Michel TOBO