Marcel Tisserand, comme la plupart de ses compaires dans les autres championnats à travers le monde, est en trêve forcé à cause du Coronavirus. Le défenseur central international congolais a raconté à nos confrères français de Beinsport son quotidien depuis la suspension du championnat d’Allemagne.

En effet, le joueur de Wolfsbourg, comme ses autres coéquipiers, ont un programme spécial mais doivent reprendre les entraînements ce lundi 23 mars selon club. Mais cela dépendra certainement de l’évolution de la situation. Mais ce qui est certain, il compatit bien évidemment avec toutes les victimes de cette maladie et pense que la priorité devait être à trouver les solutions pour venir en aide à toutes les personnes qui sont dans le besoin et non de penser au football.

“Cela fait quelques jours que nous sommes à la maison. Nous avons arrêté pour une semaine pour reprendre normalement le lundi 23 mars. Du coup, nous avons un programme individuel à faire soit chez soi soit dans les installations du club où tout est mis à notre disposition avec nos affaires. La situation est inquiétante bien évidemment parce que cela ne touche pas seulement un pays ou une partie du monde pour dire que nous ne sommes pas à l’abri non plus, espérons que cela va s’arrêter. Pour le moment, franchement, la priorité n’est pas au football ni encore moins de terminer le championnat. Il faut soigner tous ceux qui sont malades. Pour nous, que le championnat prenne fin ou pas, cela ne nous est pas égal”, a-t-il confié.

Michel TOBO