• 1200 x 200 Livefoot.fr

Actualité

CAF: La COSAFA dénonce les conditions d’attribution des CAN 2019, 2021 et 2023

La défaite du Camerounais Issa Hayatou et l’arrivée du Malgache Ahmad Ahmad à la tête de la Confédération africaine de football (CAF) ont redistribué les cartes au sein des instances dirigeantes du football africain. Marginalisés au cours des dernières années de mandat d’Issa Hayatou, les pays membres du Conseil des Fédérations d'Afrique Australe (COSAFA), qui ont massivement soutenu son adversaire, s’attaquent désormais aux décisions controversées de l’ère Hayatou.

La désignation de la Guinée comme pays hôte n’a jamais fait l’unanimité. Si les pays d’Afrique australe dénoncent les conditions d’attribution des éditions 2019 et 2021 de la CAN, c’est surtout l’attribution de la CAN 2023 à la Guinée que se concentre leurs critiques. Le président de la COSAFA ,Phillip Chiyangwa (notre photo) dénonce l’attribution « brutale et politique » de l’organisation de la plus importante compétition sportive du continent africain. Il soupçonne les anciens dirigeants de la CAF de partialité et de régionalisme. Le président de la COSAFA réclame désormais la mise en place d’une commission d’enquête sur la désignation des pays d’une même région linguistique et géographique et de façon répétée pour organiser la CAN (les 5 derniers pays désignés pour organiser la CAN sont la Guinée Équatoriale, le Gabon, le Cameroun, la Côte d’Ivoire et la Guinée).

S’il y a peu de risques que le Cameroun et le Côte d’Ivoire se voient retirer l’organisation de la CAN en 2019 et 2021. Pour la Guinée cependant c’est plus problématique. Moins de deux ans avant la CAN 2019, le Cameroun est certain de conserver le bénéfice de l’organisation de la compétition quoiqu’il arrive. La proximité calendrier et les coûts engagés par le pays des Lions Indomptables, qui a déjà érigé des stades, rendent difficile un retrait de cette organisation. Il en est de même pour la Côte d’Ivoire dans une moindre mesure. Par contre, la COSAFA va certainement concentrer ses attaques contre la Guinée dont la désignation comme pays hôte de la CAN 2023 n’a jamais fait l’unanimité. Cependant, au sein de la Fédération guinéenne de football on préfère minimiser. « Il n’y a aucune raison que l’organisation de la CAN 2023 nous soit retirée » , a déclaré un responsable fédéral à la presse.

Fonseca Mansianga

Previous ArticleNext Article

1 Comment

  1. With havin so much written content do you ever run into any problems of plagorism or copyright violation? My website has a lot of completely
    unique content I’ve either authored myself or outsourced but it appears a lot
    of it is popping it up all over the internet without my authorization. Do you know any techniques to help stop content from being stolen?
    I’d certainly appreciate it.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend