CAF-C1: L’agent de Ben Malango appelle la Caf et la Fifa à protéger son client à Lubumbashi

L’agent de Ben Malango Ngita demande des mesures de sécurité pour son client en vue du match retour des quarts de finale de la Ligue Africaine des Champions du Raja de Casablanca face au TP Mazembe prévue le samedi 7 mars à Lubumbashi.

En effet, le joueur a quelques démêles avec son ancien club et son agent craint qu’il soit l’objet des menaces lors de cette explication. Il appelle donc la Fédération Congolaise et celle Marocaine à se convenir pour que les conditions de sécurité soient réunies pour le joueur fasse son travail.

«Le joueur n’est pas inquiet car il n’a commis aucune erreur et n’a rencontré aucun problème au Congo. Il est libre d’aller où bon lui semble. Il est actuellement un joueur professionnel d’avenir et les voyages font partie de ses fonctions, et maintenant les deux instances, la Caf et la Fifa, ainsi que la Fédération marocaine de football, doivent garantir la sécurité du joueur. Nous n’accepterons aucune menace ou agression physique sur lui ou sur les fans de Raja et les officiels qui se rendront au Congo», a-t-il confié à nos confrères anglais de la BBC, relayés par le site arabe Al-Ain.com

Ben Malango est au centre d’un conflit entre le TP Mazembe et le Raja de Casablanca. Le joueur a forcé son départ déclarant qu’il était fin contrat alors que son club disait le contraire. Il bénéficie pour le moment d’une autorisation spéciale de la Fifa pour se produire en attendant le règlement du litige.

Michel TOBO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *