Ayant eu gain de cause à la FIFA, Wilfried Moke a touché 600.000 euros d’Ankaragücü

Wilfried Moke a gagné son procès à la Fédération Internationale de Football Association (FIFA) devant son ancien club, Ankaragücü (D1 Turquie). Le milieu défensif international congolais a reçu 600.000 euros de dettes que le club lui devait.

En effet, l’ancien du joueur du Steaua Bucarest (Roumanie) est allé se plaindre au près de la FIFA parce que son salaire et ses primes de matchs n’étaient plus payés. C’est la raison pour laquelle le club était interdit de recrutement. Tout est redevenu à la normale quand la formation turque a commencé à s’acquitter de ses dettes. Le congolais n’est pas le seul joueur à s’être plaint à ce sujet. L’actuel président du club, Faruk Koca a fait un emprunt de 18 millions d’euros au près d’une banque locale pour éponger ces dettes et permettre à l’équipe de recrutement, d’où la venue de Jonathan Bolingi.

Le milieu défensif international congolais n’était plus apparu plus sur la feuille de match depuis le 25 janvier 2020 (1-1 face à Kayserispor où il a joué 29 minutes). Une situation inédite alors qu’il avait bien entamé la saison où il a aligné 13 titularisations en 18 matchs et n’a été sur le banc qu’une seule fois.

Wilfried Moke est arrivé la saison dernière dans cette formation pour une saison mais avait vu son contrat être prolongé pour jusqu’en 2021. Il est sans club pour le moment.

Michel TOBO