Edo Kayembe et l’ensemble de ses coéquipiers à Anderlecht (D1 Belgique) ont pris la décision de ne pas toucher leur salaire pour le mois d’Avril. Cela fait suite à la pandémie du Coronavirus.

Comme la plupart des clubs à travers le monde, le club belge traverse une période difficile qui nécessite des sacrifices. Ce geste était très attendu de la part des dirigeants et qui le doivent à Vincent Kompany, l’entraineur et joueur, qui a mené les négociations avec le reste de l’équipe.

« La situation d’Anderlecht est très grave, comme dans de nombreuses entreprises en ce moment. Si la situation devait durer trop longtemps, ce serait la faillite », s’alarment déjà les dirigeants du club belge.

Anderlecht occupe pour le moment la 8ème place au classement du championnat avec 43 points pour la 1ère phase et n’est pas encore rassuré de prendre part aux Play Offs 1 à une journée de la clôture. Une victoire leur suffirait tout en tenant compte des résultats de Genk et Malines qui sont devant lui.

Michel TOBO