Alors que tout semblait se passer dans la quiétude dans la tanière des Léopards, une affaire très bizarre a surgi de nulle part et cette dernière peut plomber l’ambiance de cette préparation que les fauves congolais ont entamé depuis une semaine si les autorités de la Fédération Congolaise de Football Association (Fécofa) ne prennent pas des dispositions qui s’imposent.

Ainsi, Constant Omari Selemani, le président de la Fécofa a tapé du point sur la table pour remettre les choses dans l’ordre. «Bolasie n’a jamais été écarté de l’équipe. Par contre, il avait lui-même créé une situation qui a provoqué un quiproquo et un énervement de ses collègues. Je vous informe que tout est revenu calme et il est attendu ce soir à l’internement », a-t-il confié à la direction de la communication de son instance.

En effet, le public sportif national a appris, le vendredi 7 juin, avec stupéfaction la nouvelle qui faisait état de la non-participation de Yannick Bolasie à la Coupe d’Afrique des Nations en Egypte pour cause des soucis physiques, un incident peut s’avérer dangereux sur le plan mental pour cette sélection à quelques jours de Coupe d’Afrique des Nations en Egypte.

Michel TOBO