• 1200 x 200 Livefoot.fr

Florent Ibenge : « On veut rester premier du Groupe C »

Florent Ibenge ne se cache pas. Il veut gagner contre la Côte d’ivoire.

« Pour l’instant on est leader. L’objectif est d’être dans les deux premiers. A l’issue des matches de vendredi, ce qu’on veut c’est rester premier. On va tout faire pour le rester, garder notre destin entre nos mains et ne pas dépendre des autres », a dit Ibenge la veille du match.

Le sélectionneur congolais se montre également prudent face à une « équipe qui ne perd pas »

« Il y a moins de joueurs avec un grand nom. Ils avaient Yaya Touré ou Gervinho capables de faire la différence à tout moment. La génération a changé. Elle est peut-être moins glamour mais elle reste redoutable (…) On l’a vu contre la France en match amical (0-0), c’est une équipe qui ne perd pas. Cela montre sa solidité. On attend une motivation extrême de leur part, » a ajouté le technicien congolais.

Florent Ibenge : « La Cote d’ivoire est « moins glamour » sans Yaya Toure et Gervinho, mais attention! »

Florent Ibenge, sélectionneur de l’équipe nationale de la RDC, a dit ce jeudi 19 Janvier 2017 que la Côte d'ivoire était moins glamour sans Touré et Gervinho. Il a cependant, appelé à la prudence.

Puisque les Éléphants sont une équipe solidaire. Elle n’a pas perdu aucun de ses derniers matchs.

« La Cote d'ivoire est "moins glamour" sans Yaya Toure et Gervinho mais "reste très redoutable. En dépit de son entrée en lice poussive contre le Togo (0-0). On va jouer pour gagner! (…) On l'a vu contre la France en match amical (0-0), c'est une équipe qui ne perd pas. Cela montre sa solidité. On attend une motivation extrême de leur part», a-t-il dit en conférence de presse d'avant match.

Les léopards affronteront les Éléphants  dans quelques heures à Oyem (Gabon) pour la deuxième journée de la phase de poules de la 31ème édition de la CAN. L’équipe de la RDC sera privée de Gabriel Zakwani, Fabrice N’sakala, blessés et de Joyce Lomalisa suspendu.

Auguy Mudiayi

RDC-Côte d’ivoire : Les éléphants laisseront des espaces derrières – Instant Bellini

La RDC affronte la Côte d’ivoire cet après-midi dans un match qui sera déterminant pour les ivoiriens qui ont l’obligation de la réussite pour maintenir l’espoir d’une probable qualification.

Quand vous avez un adversaire qui joue avec le même système de jeu que vous, en principe l'analyse de son jeu devra être votre propre miroir.

Dans ce cas de figure, les deux équipes se valent et nul besoin d'analyser l'adversaire pour ne rien dire. La seule différence avec la RDC est que la Côte d’ivoire ne joue pas seulement en contre-attaque mais elle construit le jeu en faisant usage des talents à sa disposition.

Quand le coach Ibenge dit qu'il va mettre une tactique en place pour empêcher la Cote d'Ivoire de développer son jeu, je me demande s'il va changer de système ou s'il gardera son habituel 4-3-3.

La pression est sans doute du côté des Ivoiriens. Une victoire est obligatoire pour garder les chances de passer au second tour. Elle laissera certainement des trous derrière et s'appuiera sur ses deux ailiers redoutables pour percer le mur congolais.

Saurons-nous profiter de ces espaces?

Les premières minutes seront difficiles. Elles conditionneront le cours du match. Si la Côte d’ivoire marque très tôt dans le match, la RDC aura un gros problème.

Quand deux équipes présentent un système de jeu, sur le terrain, c'est le "talent" qui l'emporte.

Joshua Bellini pour Foot.cd

TP Mazembe change de stratégie et dit avoir adopté le modèle de la Masia du FC Barcelone

Le TP Mazembe a affirmé avoir changé de méthode. Dans une communication officielle transmise à FOOT.CD, la direction du club de Lubumbashi dit avoir calqué la nouvelle stratégie sur celle de la Masia du FC Barcelone.

« Pour accompagner la nouvelle stratégie, les contrats de quelques joueurs étrangers n’ont pas été renouvelés l’année dernière ; il en sera de même pour ceux dont les contrats sont en cours mais qui ne répondront pas aux attentes du staff technique. Au fil des années, les jeunes issus de la KFA et de l’Ecole de Football Moise KATUMBI vont accéder au groupe professionnel, alors que les recrutements en dehors de Lubumbashi et à l’étranger seront minutieusement ciblés. Le projet du Chairman est calqué sur celui de la Masia du FC Barcelone, qui mise sur la formation et complète l’effectif en dégageant un budget conséquent dans un recrutement ciblé afin de répondre aux hautes ambitions sportives du club, sans mettre en péril son équilibre financier, » dit le TPM.

Pour rappel, le TP Mazembe a donné à l’équipe nationale de la RDC quatre joueurs pour cette CAN 2017.

Le TP Mazembe veut rajeunir son effectif et renforcer son identité congolaise

Dans une communication de sa direction envoyée à FOOT.CD, le TP Mazembe est revenu sur un article publié par Jeune Afrique qui « font penser que le TP Mazembe réduira son budget, ce qui sous-entendrait une baisse de ses ambitions ». Mazembe parle d'une réorientation de la stratégie et d'un nouveau cycle.

Recrutement à l’étranger diminué, mais pas le budget

« Le TPM entend diminuer ses recrutements à l’étranger mais n’a nullement rabaissé son budget tel que cela a été affirmé à tort. Le Chairman Moise KATUMBI a les moyens d’offrir à son club les plus grandes stars du football africain et il n’hésitera pas à le faire si besoin il y a et si l’opportunité se présente, » dit le TPM.

Le TPM dit vouloir renforcer son identité congolaise

« Dans le passé, il a souvent été reproché au club de se tourner vers des étrangers pendant que la RDC révélait des jeunes pétris de talents. Le palmarès du club a démontré que ces recrutements ont été judicieux et efficaces. Ils étaient nécessaires dans la mesure où la politique de formation n’avait pas encore porté ses fruits et parce que les clubs congolais affichaient des montants de transfert exorbitants lorsque le TPM souhaitait recruter un de leurs éléments. A présent, le club a résolument décidé que le moment était venu de limiter son recrutement à l’extérieur du pays après avoir réalisé un gros investissement dans la formation. Dorénavant, la promotion des jeunes issus de ses deux centres de formation constituera une priorité pour assurer l’avenir.  La preuve, le club compte désormais 5 espoirs dans son effectif. Et ce n’est là qu’un début de ce nouveau cycle qui doit renforcer « l’identité congolaise » et le rajeunissement du TPM. »

CAN 2017: Les Marocains accusent les Léopards d’avoir recouru à la sorcellerie

Certains médias marocains accusent la RDC d’avoir recouru à la sorcellerie lors du match de la 1ère journée du groupe C de la 31ème Coupe d'Afrique des nations de football, le lundi 16 janvier au stade d'Oyem. Ils prétendent qu’un individu non autrement identifié aurait déposé des « fétiches » dans les filets du gardien marocain Munir Mohamedi.

« De retour des vestiaires et plus exactement vers la 51ème minute, un individu est parti du banc de touche des Léopards jusqu'à la cage du gardien marocain, Munir Mohamedi, pour y déposer quelque chose à côté des filets droits de ce dernier. Le rapprochement est donc vite fait... »

, Affirme un article publié sur lionsdelatlas.ma

Le média dit s’indigner de ce genre de rites et comportements qui, selon lui, est désolant.

Auguy Mudiayi

CAN-Gabon 2017 : TP Mazembe, 2me club le plus représenté

Le TP Mazembe est représenté à la CAN-Gabon 2017 par six joueurs. Le club de Lubumbashi est ex-aequo avec l’Etoile Sportive du Sahel, équipe tunisienne de Sousse. Les deux clubs se positionnent juste derrière Al Ahly d’Egypte avec sept joueurs. Quatre "Corbeaux" jouent pour la RDC (Ley MATAMPI, Djo ISSAMA, Merveille BOPE et Jonathan BOLINGI), un pour la Côte d’ivoire (Sylvain GBOHOUO) et un autre pour le Mali (Salif KEITA).

Le vendredi 20 janvier, par exemple, le gardien Ley MATAMPI pour les Léopards de la RDC sera en face du portier Sylvain GBOHOUO des Eléphants de la Côte d'Ivoire. Les deux étaient excellents lors de la 1ère journée du groupe C de la compétition. Le Léopard était impérial contre les Lions de l’Atlas du Maroc, tandis que l’Eléphant irréprochable contre les Eperviers du Togo, le lundi 16 janvier.

FC Séville : Steven N’zonzi en instance de prolonger

Le FC Seville (Liga I espagnole) tente de prolonger le contrat du Franco-congolais Steven N’zonzi (28 ans)  jusqu’en 2019. Le directeur sportif andalou Monchi veut surtout augmenter le montant de la clause libératoire de son joueur. Mais cela avance petit à petit.

N’zonzi est un milieu défensif du club ibérique depuis la saison sportive 2015. Il a marqué 2 buts en 16 matchs disputés. De son vrai nom N'Kemboanza Nzonzi, il était déjà intéressé par l’AS Monaco, en juillet dernier. Steven constitue aussi une piste pour Manchester City, Arsenal et Chelsea pour l'Angleterre ainsi que pour la Juventus Turin.

N’zonzi a affirmé sa disponibilité de jouer en sélection nationale de la RDC pour la qualification de la Coupe du monde-Russie 2018 et la  CAN-Gabon 2017.

«Blague à part, je travaille et j'attends. Je peux encore jouer pour le Congo, une porte qui n'est en rien fermée, notamment parce qu'ils sont encore en course pour une qualification au Mondial 2018»

, a-t-il souligné dans une interview accordée à l'équipe.fr

Cette affaire reste en cours. La Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) devrait encore attendre la réponse favorable de l’instance mondiale du football pour sa qualification.

Il est à noter que Steven N’zonzi avait déjà refusé une offre de son actuel club visant toujours à augmenter le montant de sa clause libératoire.

Auguy Mudiayi

RDC-Côte d’ivoire : 7 buts marqués par les Léopards contre 4 pour les Eléphants (Retour sur les 5 derniers matches)

La veille du choc du groupe C comptant pour la 2me journée de la 31ème Coupe d'Afrique des nations entre la RDC et la Côte d’Ivoire, FOOT.CD vous propose les cinq derniers matches livrés par les deux équipes :

15/11/2017 : France-Côte d’Ivoire  0-0

26/12/2016 : Côte d’Ivoire-Zimbabwe 0-0

8/01/2017 : Suède-Côte d’Ivoire 1-2

11/01/2017 : Côte d’Ivoire-Ouganda  3-0

16/01/17 : Côte d’Ivoire Togo 0-0

Au total : Deux victoires, trois nuls, zéro défaite, quatre buts marqués contre un seul encaissé. On note une très belle défense, un milieu très dense et une bonne attaque, mais qui bégaye par moment. 

4/10/16 : RDC-Kenya  0-1

8/10/16 : RDC-Libye  4-0

13/11/16 : Guinée-RDC 1-2

5/01/17 : Cameroun-RDC  2-0

16/01/17 : Maroc-RDC  0-1

Au total : Trois victoires, deux défaites, sept buts marqués et trois encaissés. Une attaque de feu, face à une défense parfois boiteuse qui alterne bons et mauvais moments.

Cette comparaison est à relativiser. Elle prend en compte deux matches amicaux. On remarque, par exemple, que la Côte d'Ivoire a choisi de s'opposer notamment aux grandes équipes comme la France et la Suède, en amical, pendant que la RDC a affronté le Kenya et le Cameroun.

Auguy Mudiayi

Kebano : « Nous voulons avoir les trois points contre la Côte d’ivoire »

Laissé sur le banc contre le Maroc, Neeskens Kebano n’était pas le moins heureux après la victoire des Léopards. Sa vidéo dans le vestiaire a fait le tour du web. A l’issue de la séance d’entraînement du mercredi 18 janvier 2017, Kebano a dit qu’il ne jouera pas le match nul.

« La victoire contre le Maroc nous a fait plaisir. On espère qu’on va gagner les prochains trois points pour être qualifié dans cette poule. On va préparer au mieux le match contre la Côte d’ivoire », a dit le médian congolais de Fulham.

Médaillé de bronze, Kebano a été l’un des principaux acteurs de la belle épopée de la CAN-Guinée Equatoriale 2015 avec les Léopards.

Send this to a friend